10 fonctions étonnantes de la gamme Galaxy S10

10 fonctions étonnantes de la gamme Galaxy S10

Fleurons des smartphones Samsung 4G, les Galaxy S10e, S10, et S10+ sortent à l'aube de l'ère 5G. Les utilisateurs professionnels fo,t en eff

SOPRESCOM : Découvrez vite la sélection déstockage de SOPRESCOM et saisissez au vol les vraies bonnes affaires
Vers une électricité bon marché pour le minage de crypto-monnaies ?
Congo : forum sur la gouvernance internet et le développement de l’économie numérique en Afrique

Fleurons des smartphones Samsung 4G, les Galaxy S10e, S10, et S10+ sortent à l’aube de l’ère 5G. Les utilisateurs professionnels fo,t en effet face à un dilemme : acheter maintenant ou attendre un téléphone compatible avec la génération suivante ?

Le prix de départ du Galaxy S10+ est de 801€ HT. (Crédit : Samsung)
Le prix de départ du Galaxy S10+ est de 801€ HT. (Crédit : Samsung)

Ce début d’année 2019 est une période particulièrement chargée sur le marché de la téléphonie mobile, que l’on soit acheteur ou vendeur. Les ventes mondiales sont stables, puisqu’il semble que le marché ne puisse absorber qu’un nombre limité de smartphones. Mais dans le même temps, l’industrie est à l’aube du déploiement des réseaux 5G, tandis que plusieurs mobiles pliables (et coûteux) ont été présentés par les fabricants, avant d’arriver sur le marché plus tard dans l’année.

La question de l’achat – acheter maintenant ou attendre que les prix baissent et que de nouvelles fonctionnalités apparaissent – pourrait être plus compliqué que jamais à résoudre. À l’aube de l’âge de la 5G, que choisir alors que l’on ne connait pas exactement les caractéristiques et les capacités de cette génération, et que l’on ne sait pas quand elle sera vraiment commercialisée ? En gardant ce raisonnement en tête, trois des quatre mobiles de la gamme Galaxy S10 peuvent être considérés comme de très bons produits, mais lancés au mauvais moment.

Soyons clairs : les S10e, S10, et S10+ ont tout ce que l’on peut attendre d’un smartphone Samsung: une fabrication soignée, des spécifications de très bonnes qualités et des fonctionnalités orientées business. La différence la plus évidente entre les modèles est la taille (écrans de 5,8, 6,1 et 6,4 pouces), mais ils se distinguent aussi par la résolution de l’écran, la capacité de la batterie et la résolution de la caméra. Et, bien sûr, le prix : le S10e commence à 749 €, le S10 à 909 € et le S10+ à 1 009 €.

Pour ce test, nous nous pencherons plus précisément sur le modèle haut de gamme, le S10+.

Défi H par Sogeti et Le Monde Informatique

Défi H par Sogeti et Le Monde Informatique

Découvrez les 11 équipes détudiants et 11 projets IT pour surmonter les handicaps

Du matériel de haute volée

Le progrès le plus évident par rapport au modèle de l’an dernier est l’écran, qui occupe maintenant à peu près toute la face avant du téléphone. Les cerclages supérieurs et inférieurs mesurent environ 3 mm. Les cerclages latéraux sont environ moitié plus fins et, en raison de la courbe caractéristique des écrans Samsung, ont l’air plus mince encore.

Les deux caméras frontales du S10+ sont dissimulées dans un ovale près du bord supérieur droit de l’écran, décalant les icônes de batterie, de Wi-Fi et de signal cellulaire vers le centre de l’écran. Bien moins intrusif que le volet supérieur de l’iPhone X, mais aussi moins utile, car Samsung a décidé de prendre ses distances avec la reconnaissance faciale, présentée comme peu fiable, en misant toujours sur un système de déverrouillage par empreinte digitale.

Samsung Galaxy S10+

Les deux appareils photo frontaux, situé en haut à droite de l’écran, sont l’une des spécificités visuelles de la gamme Galaxy S10. (Crédit : Christopher Hebert, IDG)

Vu que l’écran du téléphone recouvre presque entièrement sa face avant, on aurait pu penser que Samsung serait tenté de coller son capteur d’empreintes digitales à l’arrière, mais ce n’est pas le cas. Le constructeur coréen a choisi de mettre un scanner à ultrasons sous l’écran, à environ 4 cm du bas du téléphone. Ce capteur mesure la profondeur de vos empreintes pour améliorer l’authentification. Nous n’avons pas pu tester cette fonctionnalité, mais nous pouvons attester que le téléphone peut enregistrer quatre empreintes différentes, et qu’il les a reconnues très rapidement.

Jusqu’à 1 To de stockage intégré

En action, l’écran Dynamic Amoled est superbe, surtout lorsqu’on fouille dans les réglages pour choisir la résolution Quad HD+ 3040 x 1440 (la résolution par défaut est inférieure, à 2280 x 1080). En combinant cette qualité d’affichage à la finesse du cerclage, on a presque l’impression de regarder nos photos et vidéos à travers une fenêtre. Le son est plein et fort, et semble se propager par l’arrière du mobile plutôt que par les petits haut-parleurs à chaque extrémité.

Les terminaux fonctionnent sur des puces Qualcomm Snapdragon 855, et l’unité d’évaluation nous a été livrée avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage (extensible jusqu’à 640 avec carte MicroSD). Il existe des modèles avec 512 Go ou 1 To de stockage intégré, ce dernier avec 12 Go de RAM. En termes d’utilisation, nous n’avons pas constaté de latence ou de ralentissements particuliers.

Des fonctionnalités pensées pour les entreprises

La gamme S10 se base sur Android Pie 9.0, avec skin One UI de Samsung. DeX, la fonction qui vous permet de brancher un écran, un clavier et une souris sur le téléphone et de l’utiliser comme un bureau Gnome ou KDE, est toujours disponible et plus utile que jamais pour les personnes en déplacement. Selon le coréen, c’est une application populaire pour les premiers secours et le marché médical, des secteurs où les gens sont souvent en mobilité.

L’assistant Bixby est lui aussi présent, mais plutôt en arrière-plan. Il apprend vos routines et gère des éléments comme la durée de vie de la batterie ou l’utilisation des applications, au fur et à mesure qu’il apprend à vous connaître. Ce genre de chose prend cependant du temps et nous n’avons pas été en mesure de le tester sur le long terme. Le bouton Bixby est en tout cas toujours présent sur le bord gauche du téléphone, sous l’ajusteur de volume.

La caractéristique la plus surprenante est peut-être la capacité du S10 de se transformer en chargeur sans fil. Les représentants de Samsung ainsi sur l’autonomie du mobile ainsi la batterie 4100 mAh du S10+ devrait permettre de tenir une journée voire plus. Mais si d’autres appareils ont besoin d’un coup de pouce, vous pouvez mettre en marche le système de transmission Qi dans le dos du téléphone et partager la batterie avec un autre smartphone, des écouteurs sans fil ou une smart watch équipé d’un chargeur sans fil compatible.

Samsung Galaxy S10+

Les mobiles de la gamme S10 peuvent recharger les appareils dotés de la technologie Qi. (Crédit : Samsung)

Acheter ou ne pas acheter ?

Avec des prix atteignant facilement les 1 000 € pour des smartphones haut de gamme, les cycles de remplacement ralentissent, passant de deux à trois ans. Achetez un téléphone 4G aujourd’hui, et pour les trois prochaines années, vous êtes bloqué avec cette technologie, à regarder se développer les réseaux 5G et leurs promesses de bande passante, de haute disponibilité et de faible latence. Pas sûr ce soit la bonne décision dans un contexte BtoB.

En fait, un Galaxy S10 5G est attendu au deuxième trimestre 2019.  Avec un écran de 6,7 pouces et une batterie de 4500 mAh, il est encore plus gros que le S10+. Mais il s’agit essentiellement du même terminal mais compatible 5G, à un prix encore inconnu mais assurément plus élevé. Mais la 5G qui se dessine à l’horizon et la 5G en exploitation généralisée sont des choses très différentes. Il est vrai que les premiers réseaux commencent à apparaître dans un nombre limité de villes. Mais il est également vrai qu’il faudra des années avant que la couverture 5G ne s’étoffe. Ce type de réseau est très compliqué et coûteux à construire – plus que pour la 4G – et les opérateurs télécoms vont avoir des difficultés financières pour les mettre en place et les faire fonctionner. La question devient : quel est l’intérêt commercial de vouloir la 5G sur votre téléphone portable ?

Le meilleur téléphone pro du moment

La question de savoir si le Galaxy S10+ est le bon téléphone pour le moment dépend de votre stratégie de migration. Si la 5G est dans votre plan à court terme, vous voudrez peut-être attendre quelques mois pour le modèle 5G, qui trouvera certainement quelques applications de niche, au mieux, pendant un certain temps.

Si vous souhaitez acheter et conserver un mobile pendant trois ans, vous devriez peut-être envisager le plus petit Galaxy S10 ou S10e ou chercher un mobile milieu de gamme très performant comme le OnePlus 6T ou le dernier Google Pixel. À 444€ HT, le OnePlus n’est pas exactement bon marché, mais il reste moitié moins cher que le S10+. Si c’est encore trop, il existe une foultitude de smartphones d’entrée de gamme qui pourront faire l’affaire le temps que la 5G arrive à maturité.

Mais si vous avez le budget pour un terminal haut de gamme vous permettant de passer à la 5G dès que vous en aurez besoin, alors n’attendez pas : le S10+ est certainement le meilleur mobile du moment pour un usage professionnel. Il faut juste garder à l’esprit que ce moment pourrait bien être éphémère.

Samsung propose une gamme de Galaxy S10 très colorée. (Crédit : Christopher Hebert, IDG)
Samsung propose une gamme de Galaxy S10 très colorée. (Crédit : Christopher Hebert, IDG)

Alors que nous attendions un S10e de 5,8 pouces, un S10 de 6,2 pouces et un S10+ de 6,4 pouces, Samsung nous a également annoncé l’arrivée prochaine de son premier téléphone 5G sous la forme d’un monstre de 6,7 pouces bardé de fonctionnalités inédites dans la gamme Galaxy : caméra arrière 3D à détection de profondeur, capteur temps de vol (qui permet d’analyser précisément un modèle 3D) sur le devant et batterie 4 500mAh.

La reconnaissance faciale n’est toujours pas sécurisée

Bien que le futur modèle 5G soit équipé d’une caméra temps de vol permettant une meilleure reconnaissance faciale, Samsung a choisi de ne pas inclure ce capteur dans ses modèles LTE. Cela signifie que la reconnaissance faciale utilise toujours l’appareil photo ordinaire et peut être trompée. Dans le même temps, l’appareil photo TrueDepth d’Apple reproduit la fonctionnalité pour l’identification du visage et l’éclairage portrait. Samsung va devoir muscler son jeu avec le S11.

Samsung S10

La S10+ est dotée d’un grand et magnifique écran, malgré un trou de caméra avant bizarrement placé. (Crédit : Christopher Hebert, IDG)

AdTech Ad

Un système de refroidissement chambre à vapeur

Alors que les S10 et S10e optent pour des caloducs standards pour garder leurs puces au frais, le S10+ monte la barre avec une chambre à vapeur pour maintenir les températures basses. Ce n’est pas visible, mais on la sent fonctionner, surtout au moment d’écouter de la musique en streaming. De plus, il permet d’économiser de l’espace et d’optimiser les performances.

Wireless PowerShare est sur les trois modèles

Les rumeurs et les fuites indiquaient que le S10 inclurait la recharge sans fil inversée, et c’est tout aussi facile et pratique qu’espéré. D’un simple effleurement, il est possible de transformer son S10 en un bloc de charge sans fil qui peut partager son énergie restante avec n’importe quel téléphone compatible. La surprise, c’est que les trois modèles supportent ce système, alors que la plupart du temps, les fabricants de téléphones réservent des fonctions de charge sans fil pour les modèles les plus chers.

Vous pouvez prendre des selfies et des vidéos 4K

La caméra n’est généralement pas de très bonne qualité, mais Samsung a grandement amélioré la sienne. Alors que le S9 était équipé d’une caméra HD standard de 8 Mpx, le S10 est équipé d’un capteur UHD de 10 Mpx. Sur le S10+, on trouve même deux appareils photo avant pour de meilleurs portraits. Plus besoin de sacrifier la qualité lorsque vous voudrez utiliser la caméra avant.

Il est disponible en rose vif

Il y a eu beaucoup de rumeurs de couleurs folles avant le lancement du S10, mais la plus intéressante de toutes est celle à laquelle nous ne nous attendions pas. Appelée rose flamant rose, elle est originale.

Samsung S10 rose

Le Flamingo Pink S10 est un ajout amusant à la palette de couleurs de Samsung. (Crédit : Michael Simon, IDG)

Le capteur d’empreintes digitales utilise le son et non la lumière

Quand les images du S10 ont commencé à sortir, l’absence d’un capteur d’empreintes digitales au dos indiquait un changement de cap de la part de Samsung. Mais alors que d’autres téléphones comme le OnePlus 6T disposent d’un capteur optique qui utilise la lumière pour lire vos empreintes digitales, le S10 utilise des ondes sonores pour cartographier sur l’écran les verticilles et les boucles. Cela permet d’élargir la zone de balayage et devrait permettre d’obtenir une meilleure précision de déverrouillage.

Vous pouvez obtenir un To de stockage interne

Lorsque le Note 9 est sorti avec 512 Go de stockage et la prise en charge d’une carte mémoire de 512 Go, c’était le premier téléphone au monde capable de mettre 1 024 Go dans votre poche. Avec le S10+, il est possible d’obtenir un téraoctet de stockage interne.

On peut monter jusqu’à 12 Go de RAM

Avec des prix d’entrée de gamme plus élevés que jamais (oui, même en comptant le S10e), Samsung se devait d’équiper sa gamme phare de quelques sérieux atouts. Les trois modèles possèdent un processeur Snapdragon 855, un minimum de 128 Go de stockage et au moins 6 Go de RAM. C’est déjà assez impressionnant, mais le S10+ haut de gamme va encore plus loin, avec 12 Go de RAM, presque autant que le MacBook Pro 15 pouces.

La céramique est vraiment luxueuse

Samsung utilise des matériaux haut de gamme dans ses téléphones depuis plusieurs années maintenant, et le S10+ le fait à nouveau avec l’introduction d’une finition céramique en blanc ou noir. Si les visuels envoyés avant l’annonce ne lui rendaient pas vraiment justice, une fois en main, le modèle en céramique est vraiment tout aussi luxueux que son nom l’indique. Le prix est raccord lui aussi – Samsung ne l’offre qu’avec les options 512 Go et 1 To du S10+ – mais la finition ultra durable et brillante pourrait bien valoir la peine de mettre la main au portefeuille.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: