100 millions de détenteurs de Bitcoin et crypto-monnaies dans le monde

Ils sont désormais 100 millions de personnes dans le monde à détenir du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies d’après une étude. En 2018

Emploi et Moi, une aubaine pour la jeunesse Malienne.
Guide d’achat dataviz : Il est temps d’oublier Excel
1ère édition des TECH FRIDAYS au Mali : Boubacar Diarra, de l’incubateur «Experts Labs», remporte le 1er Prix

Ils sont désormais 100 millions de personnes dans le monde à détenir du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies d’après une étude. En 2018, ce chiffre était évalué à 35 millions.

La crypto-monnaie, comme le Bitcoin, continue d’attirer chaque année de nouveaux utilisateurs. Des chercheurs de Cambridge estiment aujourd’hui le nombre de ces détenteurs à 100 millions dans le monde.

A titre de comparaison, l’étude Global Cryptoasset Benchmarking de 2018, évaluait à 35 millions le nombre d’utilisateurs de crypto en 2018. L’augmentation en l’espace de deux ans est donc considérable, mais à pondérer cependant.

191 millions de comptes auprès des exchanges

Autre chiffre, au 3e trimestre 2020, le nombre de comptes ouverts sur les bourses de crypto-monnaies atteint 191 millions. Leur nombre est cependant plus important encore puisqu’il ne tient pas compte des wallets détenus par les utilisateurs eux-mêmes.

« Cette augmentation de 189% des utilisateurs peut s’expliquer à la fois par une augmentation du nombre de comptes (qui a augmenté de 37%), ainsi que par le fait qu’une plus grande part des comptes est systématiquement liée à l’identité d’un individu. Cela nous permet d’augmenter notre estimation du nombre minimum d’utilisateurs associés aux comptes chez chaque fournisseur de services » explique le Cambridge Centre for Alternative Finance.

L’étude des chercheurs permet également d’en apprendre plus sur les marchés les plus dynamiques en termes d’adoption et d’utilisateurs. Ainsi, c’est en Amérique du Nord et en Europe que l’activité des acteurs crypto est la plus importante.

Sur ces marchés, on observe ainsi « une activité plus élevée des utilisateurs ». Parmi les exchanges implantés en Amérique du Nord et en Europe, « 40% du total des utilisateurs sont considérés comme actifs ».

Les utilisateurs crypto plus actifs aux US et en Europe

Malgré une adoption croissante en Amérique du Sud, notamment en réaction à la hausse de l’inflation, l’activité des utilisateurs de crypto-monnaie reste moindre en comparaison. Et cela vaut également pour la zone Asie-Pacifique. En effet, la part d’utilisateurs actifs y est respectivement, et seulement, de 10% et 16%.

En France, l’étude « Cryptocurrencies and the Future of Money », parue en juin dernier, estimait à 14,3% la part de Français détenant des crypto-monnaies. Toutefois, malgré l’ambition de départ du Bitcoin, la crypto-monnaie ne joue pas de rôle de réduction des inégalités.

En effet, l’acquisition de crypto-monnaies paraît d’abord réservée à une frange aisée des Français – jeunes en outre (moins de 34 ans). Ces inégalités en termes de richesse sont d’ailleurs plus tangibles encore pour Bitcoin.

Ainsi 1% de la population mondiale possède 44 % des richesses totales. En ce qui concerne le Bitcoin, environ 0,5% des adresses détiennent plus de 85 % de la richesse BTC.

Conclusion : la répartition du Bitcoin est encore plus inégalitaire que celle des richesses. Ces inégalités tendraient cependant à se réduire avec le temps.

Source: Cryptonaute.fr

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0