15 Chinois ont encaissé 20 millions USD en minant illégalement de la crypto

15 Chinois ont encaissé 20 millions USD en minant illégalement de la crypto

Quinze suspects ont été arrêtés dans la ville de Henyang, dans le centre-sud de la Chine, pour avoir volé de l'électricité dans des cybercafés pour mi

L’application KakaoTalk ajoutera «peut-être» un portefeuille crypto pour ses 44 millions d’utilisateurs
L’exchange Liquid lance une prévente pour la cryptomonnaie de Telegram
« Il faut réduire le nombre de postes de directeurs, sous-directeurs et assimilés de Camtel à son strict nécessaire »

Quinze suspects ont été arrêtés dans la ville de Henyang, dans le centre-sud de la Chine, pour avoir volé de l’électricité dans des cybercafés pour miner de la cryptomonnaie. Le stratagème aurait impliqué de corrompre près de 9 000 ordinateurs et aurait rapporté environ 20 millions USD sur 24 mois, rapporte le média local chinois CCTV.

Le gang présumé opérait comme une entreprise de publicité à valeur ajoutée avec une activité cachée de minage de crypto. Le directeur de la société, dont le nom de famille était Zhang, s’adressait en privé aux administrateurs de cybercafés et leur demandait d’installer le logiciel de minage de sa société en échange d’une part des bénéfices du minage, selon l’article. Le projet aurait duré de juin 2017 à juillet 2019.

Selon des sources, Zhang est un diplômé en informatique qui a découvert le marché émergent des cryptomonnaies vers la fin 2016. Après avoir atteint un consensus avec ses partenaires, il a développé le logiciel de minage avec son équipe.

Bien que l’enquête soit toujours en cours, le vol d’électricité illégal pour extraire des cryptomonnaies n’a rien de nouveau. Par exemple, le mois dernier en Ukraine, des employés de la centrale nucléaire du sud de l’Ukraine ont été surpris en train de connecter la centrale à Internet afin de miner des cryptomonnaies, comme indiqué par ZDNet.com. En outre, les services secrets ukrainiens ont également saisi du matériel de minage supplémentaire à la caserne de la Garde nationale.

Dans une affaire similaire datant de 2018, des scientifiques du centre nucléaire russe ont été arrêtés pour avoir utilisé le super-calculateur de la centrale nucléaire pour miner de la crypto. Dans d’autres cas, des employés du ministère des Finances du Kazakhstan ont été soupçonnés d’avoir téléchargé des programmes de minage sur le vaste réseau informatique interne du gouvernement afin d’en tirer profit. En juin 2019, un mineur chinois de Bitcoin a été surpris en train de voler de l’électricité dans un puits de pétrole. En mai, même une grand-mère chinoise âgée de 61 ans a été condamnée à quatre mois de prison pour avoir miné du Bitcoin à l’aide d’électricité volée.

Lire aussi: Catastrophe pour les mineurs de Bitcoin du Sichuan qui sont inondés et C’est quoi le minage?

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0