4ème Edition de Diaspora Entrepreneurship :Une opportunité de retour au bercail pour les jeunes porteurs de projets

La 4ème édition de Diaspora entrepreneurship est en cours. A la différence des autres éditions passées, celle de cette année est placée sous

Christine Lagarde l’assure, la BCE ne découragera pas les crypto-monnaies privées
StopCovid sera lancée le 2 juin prochain … normalement
Hamidou TOGO : Directeur National de l’Economie Numérique :le potentiel de l’économie numérique

La 4ème édition de Diaspora entrepreneurship est en cours. A la différence des autres éditions passées, celle de cette année est placée sous le sceau du Covid19, la pandémie mondiale qui a durement impacté les activités économiques de tous les pays du monde, y compris justement ceux d’origine de la diaspora africaine.

Le forum prévu devrait donc servir, comme l’indique son projet, à explorer les potentialités et les secteurs d’avenir afin d’offrir des opportunités à la jeunesse de la diaspora de venir s’implanter au pays d’origine et d’y lancer et développer les projets dont ils sont porteurs. Les pays de résidence ne constituent plus des espaces attractifs et les projets de ces jeunes de la diaspora auraient du mal à y décoller du fait de l’effet de saturation.

Cette édition spéciale Covid-19, a pour vocation de promouvoir la compétitivité et la productivité des jeunes entrepreneurs africains issus de la diaspora. C’est un moyen efficace de lutter contre le chômage tout en intensifiant les formations en entreprenariat. De fait, ce secteur est un maillon incontournable pour le développement des pays africains. Pour cette 4ème édition, la diaspora Burkinabé est mise en honneur. La phase finale verra une dizaine de projets pré-sectionnés sur la base d’un appel à candidatures qui s’est déroulé en ligne du 16 au 30 novembre 2020.

Les secteurs d’activités concernées sont entre autres l’agro-industrie, les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), les Mines, le BTP, l’environnement, les énergies renouvelables, l’artisanat.

C’est au cours d’une cérémonie, qui se déroulera le 12 Décembre 2020 à l’Hôtel Azalai Salam, que ces dizaines de porteurs de projet présélectionnés pour la phase finale seront évalués et présentés aux partenaires et au public pour une prise de contact afin de les intégrer dans l’écosystème. Les porteurs de projet seront examinés sous plusieurs aspects, dont leur capacité de résilience, l’expérience, l’innovation, la valeur ajoutée du projet, la qualité du plan d’affaire et aussi le secteur d’investissement du porteur qui passeront devant un panel d’experts lors des évaluations. Au terme de cette formation, les candidats formés seront des jeunes entrepreneurs dotés de compétences leur permettant de piloter efficacement les nouvelles PME formalisées.

Pour atteindre ses objectifs et la bonne marche de ce projet à vocation sociale, Diaspora Sud Vision a signé des partenariats avec la Banque atlantique, Malitel, le Groupe de la Banque mondiale, Yara Oil , RMO JOB CENTER, Agetic, le Gouvernement du Mali, Siad Mali service international d’appui au développement.

Diaspora entrepreneurship est un programme créé par DIASPORA SUD VISION (DSV), qui vise à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes porteurs de projet innovant, issus de la diaspora et souhaitant retourner pour s’installer définitivement dans leur pays natal. La diaspora est considérée comme la 6ème région d’Afrique, vu son rôle prépondérant pour le développement du continent. L’apport de la diaspora est inestimable quand, de plus elle est un élément vecteur de création de solutions innovantes pour l’évolution du pays. Cependant, cette couche est confrontée à des difficultés pour la mise en œuvre de ses projets au bercail, dues à l’absence de maitrise de l’environnement. Ce programme de Diaspora entrepreneurship vient donc à point nommé pour y pallier.

Rokia Diawara

Journaliste Kingui Actu

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0