Afrique du Sud : Lancement d’un fonds semi-étatique pour financer les startups de la Tech

Afrique du Sud : Lancement d’un fonds semi-étatique pour financer les startups de la Tech

En Afrique du Sud, c’est un projet qui devrait apporter une bouffée d’air aux porteurs de projets et aux startuppers exerçants dans le domaine de la T

Le FMI et les banques centrales rêvent de crypto-monnaies
Rwanda: Le pays pourra expérimenter son premier satellite en cette année
Mr Arouna Modibo TOURÉ : Minister of Digital Economy and Communication

En Afrique du Sud, c’est un projet qui devrait apporter une bouffée d’air aux porteurs de projets et aux startuppers exerçants dans le domaine de la Tech. En collaboration avec l’organisme de gestion du fonds de pension des fonctionnaires du pays (Public Investment Corporation) et l’Unemployment Insurance Fund (UIF), le gouvernement sud-africain a lancé le Project Development Partnership Fund (PDP). Il s’agit d’une joint-venture destinée au financement des entreprises technologique pour répondre aux problèmes socio-économiques du pays.

D’après le journal Financial Afrk, ce fonds vise à financer des petites entreprises en démarrage développant des solutions technologiques. Doté, au départ, d’un montant d’environ 141 millions de dollars, il devra s’atteler sur les PME et start-up orientées dans les secteurs de l’agroalimentaire, des TIC, de l’eau, des infrastructures, du logement, de la fabrication.

« Il est prouvé que le secteur des petites entreprises est la colonne vertébrale de toute économie et contribue de manière significative au PIB de tout pays. Les PME représentent un pourcentage considérable de 40% de toutes les entreprises en Afrique du Sud et il a été estimé que d’ici 2030, 90% des emplois seront dans ce secteur », explique Mildred Oliphant, la ministre sud-africaine du Travail.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: