Anastase Murekezi : « Il faut 300 milliards de dollars pour numériser l’Afrique »

Anastase Murekezi : « Il faut 300 milliards de dollars pour numériser l’Afrique »

300 milliards de dollars seraient nécessaires pour la numérisation complète de l’Afrique d’ici à 2020. C’est l’avis d’Anastase Murekezi, le Premier mi

Vos anciens tweets trahissent votre géolocalisation exacte
Quand l’IA colonise massivement les baies de stockage
Ces trois projets blockchain recevront des investissements public et privé

300 milliards de dollars seraient nécessaires pour la numérisation complète de l’Afrique d’ici à 2020. C’est l’avis d’Anastase Murekezi, le Premier ministre rwandais, qui s’exprimait lors de la première journée du Sommet Transform Africa. Pour Anastase Murekezi, les dirigeants africains doivent « rêver d’une Afrique intelligente » et il est important de fixer le développement des Technologies de l’information et de la communication (TIC) du continent comme un objectif prioritaire et de se mobiliser à l’atteinte de cet objectif.

« Les Tic constituent l’unique moyen pouvant permettre au continent de promouvoir l’innovation technologique … l’innovation numérique génère de l’optimisme et de la confiance des citoyens dans nos économies et dans le futur », explique le premier ministre rwandais.

Seulement, l’atteinte d’un tel objectif sera freinée par le manque d’investissement des dirigeants africains dans le développement numérique et dans la recherche. A en croire Romain Morenzi, de la World Academic of Sciences, « seuls 2% des documents publiés dans le monde proviennent de l’Afrique. L’Egypte et l’Afrique du Sud génèrent à eux deux, 75% de cette production ». Le développement de la recherche apparait donc comme le principal préalable à la réalisation de la numérisation du continent.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: