Au Cameroun, Tiwyn propose une plateforme et des stratégies aux PME pour améliorer leurs ventes en ligne

Au Cameroun, Tiwyn propose une plateforme et des stratégies aux PME pour améliorer leurs ventes en ligne

La startup Tiwyn a procédé au lancement officiel de ses activités jeudi 1eraoût 2019 à Douala. Tiwyn qui signifie « this is what you need » (ce dont t

Chrome : Google teste une fonctionnalité d’accélération de l’affichage des pages
ERP médical et de santé: produits et acteur majeur au Mali (ERP Kingui Medical du Group Famib )
Savez-vous que la plupart du temps les capacités de votre ordinateur ne sont pas utilisées ?

La startup Tiwyn a procédé au lancement officiel de ses activités jeudi 1eraoût 2019 à Douala. Tiwyn qui signifie « this is what you need » (ce dont tu as besoin) est une plateforme commerciale qui met en vitrine les entreprises africaines. Elle a pour principale mission d’offrir un centre commercial digital, simple et facile d’accès, mettant directement en contact les Petites et moyennes entreprises (PME) de tous les secteurs d’activités avec leurs clientèles cibles à travers le Cameroun et l’Afrique.

Co-fondatrice et par ailleurs responsable marketing et communication de cette startup, Jovanie Peughouia relève quelques particularités de cette plateforme numérique : « En comparaison à d’autres plateformes commerciales, Tiwyn  met en avant l’entreprise et non le produit. » Il est ajouté que cette startup n’interfère pas dans la transaction entre le vendeur et le consommateur. Et, pour un début Tiwyn  ne prendra pas de frais de transaction dans l’échange entre le vendeur et le consommateur.

Considérée comme un centre commercial digital, la startup Tiwyn  offre donc la possibilité aux entreprises de louer des espaces pour  promouvoir leurs activités.

D’après Thierry Fotso, gérant de la plateforme, être vendeur sur Tiwyn donne droit à de nombreux avantages concurrentiels. « Nous proposons des stratégies aux PME afin d’améliorer leurs ventes en ligne ; elles ont droit au sponsoring gratuit sur les réseaux sociaux ; un blog d’échanges  avec d’autres utilisateurs est disponible,  et les vendeurs peuvent garder le contrôle de leurs transactions ».

Selon les responsables de la plateforme, le but de leur idée business n’est pas d’éliminer la vente conventionnelle, mais de la rendre plus moderne. A ce jour, apprend-on, plus de 300 vendeurs ont déjà adhéré au nouveau concept.

Par Estelle Gonadi

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0