Baptême de la Salle Olivier Machon :Le Groupe Famib honore la mémoire d’un pionnier de l’éducation en ligne

Baptême de la Salle Olivier Machon :Le Groupe Famib honore la mémoire d’un pionnier de l’éducation en ligne

        ‘’Tuer la mort’’ pour que demeure vivace la mémoire d’un défunt ! Voilà le challenge que le Secrétaire général

Les Etats-Unis ajoute des noms à sa liste noire chinoise
Une « formulothèque » pour le Réseau des établissements de santé utilisateurs d’Orbis
Les bourses sud-coréennes se préparent-elles à un délisting majeur?

 

 

 

 

’Tuer la mort’’ pour que demeure vivace la mémoire d’un défunt ! Voilà le challenge que le Secrétaire général du département de l’Education, M. Kinane Ag GADEGA, parrain de la cérémonie, a assigné à Amadou Diawara et à son Groupe Famib qui ont décidé de baptiser du nom de Olivier Machon la salle multifonction et espace numérique ouvert de l’Université virtuelle du Mali au sein du Groupe où il officiait.

C’était ce mercredi 13 mai dans ses locaux, où le Groupe sis Djicoroni-para a tenu à rendre donc un hommage appuyé et fort émouvant à un de ses illustres collaborateurs, arraché le vendredi 8 mai dernier à l’affection des siens. Il s’agissait, pour Amadou, CEO Famib, «d’immortaliser à jamais son œuvre» dans la transmission du savoir à laquelle Olivier Machon vouait une passion sans borne.

 

 

En cette occasion, sa femme et ses enfants ainsi que ses nombreux amis et collaborateurs ont tenu saluer la mémoire de cet homme d’exception et débordant de générosité, souligne-t-on dans les différents témoignages, qui servait au sein du Groupe Famib, promoteur et pionnier de l’éducation virtuelle au Mali, devenu Centre d’innovation, de Recherche Technologique et d’Industrie créative.

 

Kinane Ag GADEGA, à qui il est revenu de procéder au baptême, a tenu à rappeler aux nombreux collaborateurs du disparu l’impérieux devoir de le faire revivre, à travers la salle qui porte désormais son nom et dans laquelle il a tant donné le meilleur de lui-même au service de l’éducation de la jeunesse. C’est en cela que ceux qui lui survivent réussiront ainsi à mettre en échec la fatalité de la mort, voire à ‘’tuer la mort’’.

Avant cela, le Secrétaire général du département de l’éducation nationale avait fait le tour du propriétaire, accompagné par le jeune pionnier de l’éducation à distance. Cette visite des locaux avait pour objectif, expliquera M. GADEGA, de s’imprégner de la réalité de l’environnement où évolue le Groupe engagé résolument engagé dans un partenariat dynalique avec les pouvoirs publics, pour la recherche de solutions innovantes, et la continuité pédagogique afin de combler les insuffisances du système éducatif malien.

Pour rappel, l’illustre disparu était vice-président de l’Université virtuelle du Mali UPP Kingui et Directeur Général du Lycée Virtuel Populaire créés et rendus opérationnels par le Groupe Famib. Le défi, s’engage le CEO Famib, consiste désormais à poursuivre le rêve commencé avec Olivier Machon.

Rokia Diawara

Journaliste Kingui Actu

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0