Business/ Un nouveau partenariat validé par le Groupe FAMIB au Canada et au Cameroun

    Le Centre d’Innovation de Recherche Technologique et d’Industrie Créative KinguiLand du Groupe FAMIB a conclu ce lundi

UiPath lève 400 M$ et dépasse 7 Md$ de valorisation
www.kinguiexpress.com
Au Burkina Faso, une école de génie logiciel inaugure en septembre

 

 

Business/ Un nouveau partenariat validé par le Groupe FAMIB au Canada et au Cameroun

Le Centre d’Innovation de Recherche Technologique et d’Industrie Créative KinguiLand du Groupe FAMIB a conclu ce lundi 11 Mai 2020 à Bamako (Mali-Afrique de l’Ouest), un nouveau partenariat avec Africa Developpement Network, une structure engagée pour le développement de l’Afrique.

En effet, au cours d’une visioconférence entre les deux parties notamment, le CEO FAMIB-KINGUILAND (Centre d’Innovation de Recherche Technologique et d’Industries Créatives), Amadou DIAWARA et des responsables de la structure Africa Developpement Network (ADN), il a été question dans un premier temps, d’échanger sur des pistes de collaboration afin de faire du numérique une ressource majeure pour le développement du continent africain et le deuxième volet a été la validation d’un partenariat pour l’ouverture très prochainement d’un bureau au Canada et au Cameroun.

  

Notons que le Groupe FAMIB qui a pour siège Bamako (Mali), a pour mission de mettre en avant le Management par les valeursIl a pour objectif de permettre aux Entreprises de notamment, donner du sens à l’action et orienter l’engagement, renforcer la cohésion, structurer les modes de collaboration par l’adoption d’une ligne de conduite partagée par tous les acteurs de l’Entreprise, gérer la complexité de l’Organisation et la diversité des situations et promouvoir son ADN, tant en interne que vis-à-vis de l’extérieur. Également, depuis quelques mois, le Groupe FAMIB a commencé à adopter une nouvelle stratégie qui permet aux cadres méritant et désireux de créer leur Entreprise avec l’accompagnement de la sociétéA ce jour ce sont 120 collaborateurs sur le Mali, le Niger, la Côte d’Ivoire, la France et les États-Unis, souligne-t-on.

    

Source: AfriqueEconomie.net

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0