Microsoft fait partie des quelques entreprises dont la charge de travail ne diminue pas. Depuis le début du confinement, Microsoft Teams a gagné 12 millions d’abonnés. Selon son propre communiqué, Microsoft n’a visiblement pas envie de se reposer sur ses acquis et la société va désormais offrir aux services de santé de l’aide avec son bot de santé.

Microsoft déploie son bot de santé propulsé par Microsoft Azure

Les CDC, Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont publié, en ligne, un robot d’évaluation des symptômes du coronavirus. Celui-ci a été déployé grâce à l’aide fournie par Microsoft. Nous avons testé le robot et effectivement, il permet après avoir répondu à quelques questions d’indiquer à l’utilisateur si oui ou non, ses symptômes sont semblables à ceux du Covid-19. Le robot prend en compte les risques auxquels la personne est confrontée et son profil. En fin de questionnaire, le robot propose également aux répondants de contacter une personne spécifique pour prendre en charge la situation.

Cet effort s’inscrit dans la nécessité, pour les personnes en première ligne, d’informer le grand public au sujet du virus et de répondre à l’ensemble de leurs questions. Ainsi, Healthcare Bot de Microsoft est une solution pour libérer les lignes téléphoniques des établissements de santé et des numéros d’urgence. Il vise également à soulager les équipes médicales de toutes les demandes.

Healthcare Bot est basé sur l’intelligence artificielle

Concrètement, Microsoft a basé sa solution sur le soutien de l’intelligence artificielle. Concernant le robot, il s’agit d’un service de cloud public basé sur Azure qui permet de créer des robots en ligne, en mesure de répondre à des questions, en fournissant en retour des informations. Celles-ci sont notamment liées à la santé et sont communiquées sous la forme d’une discussion naturelle.

Heathcare Bot a été lancé au début du mois de mars, par Microsoft et permet à la fin du questionnaire de se tourner vers une téléconsultation avec un professionnel de santé. Il reste également possible de simplement recevoir des informations quant aux personnes à contacter.

Source:Siecledigital.fr