Cyberattaque à l’échelle internationale : les hackers liés à la Russie battent les Nord-Coréens et les Chinois

Cyberattaque à l’échelle internationale : les hackers liés à la Russie battent les Nord-Coréens et les Chinois

C’est une conclusion d’une étude conduite par la société américaine CrowdStrike, spécialisée dans la cybersécurité, qui a au moins le mérite d’être cl

Zipwhip lève 51,5 M$ et séduit Microsoft
Les bulls Bitcoin: prédiction du BTC à 100,000 USD
Mamadou Sinsy Coulibaly lors de la rentrée économique : «L’insécurité juridique et judiciaire impacte négativement le climat des affaires et constitue un frein à la volonté d’investir au Mali »

C’est une conclusion d’une étude conduite par la société américaine CrowdStrike, spécialisée dans la cybersécurité, qui a au moins le mérite d’être claire : dans le domaine, les hackers en lien avec la Russie battent largement Nord-Coréens et Chinois. D’après le constat dressé par les spécialistes, il faut en moyenne 19 minutes à ces « genies » pour entrer dans un système informatique et s’y déplacer latéralement pour y extraire des données.

Toutefois, comme le rapporte le site Internnet des « Echos », la firme américaine qui vend des solutions de détection et de protection contre les logiciels malveillants reconnait que les conclusions de son rapport ne sont pas forcément universelles étant donné que les données en sa possession ne recouvrent que les attaques subies par ses clients, quoiqu’opérant dans 174 pays. Pour cette raison, CrowdStrike ne mentionne pas du tout les cyberattaques qui avaient visé la dernière présidentielle américaine.

Elimane

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0