Des commerçants utilisent des stablecoins comme alternative aux banques

    De plus en plus de petits marchands asiatiques et européens se tourneraient vers des crypto-monnaies stables, comme Tether (USDT

Grâce à Ethereum, le staking fera plus que doubler
Stockage en mode service chez Kaminario
Cameroun : 14 milliards F CFA dépensés dans la cybersécurité

 

 

De plus en plus de petits marchands asiatiques et européens se tourneraient vers des crypto-monnaies stables, comme Tether (USDT) et USD Coin (USDC), pour commercer.

 

D’après plusieurs crypto-sociétés de paiement et bureaux de négociation OTC, les stablecoins gagnent en popularité auprès de certains petits commerçants en Europe et en Asie, rapporte Bloomberg.

Des entreprises spécialisées dans l’importation et l’exportation de tous types de produits utiliseraient des crypto-monnaies dont le cours est adossé au dollar américain afin de régler des transactions plus rapidement qu’en passant par le système bancaire classique ainsi que pour passer outre les contrôles de capitaux.

Selon QCP Capital, une crypto-startup singapourienne qui sert ce type de clients, les transactions liées à des échanges commerciaux avec des stablecoins dépassent déjà 10 millions de dollars par jour.

Pour B2BinPay, une jeune pousse russe qui permet de négocier des crypto-monnaies contre des monnaies fiduciaires, ce type de transaction représente déjà plusieurs millions de dollars chaque mois.

Ils utilisent cela comme alternative aux banques. La crypto remonte à ses racines,” a déclaré Darius Sit, associé directeur chez QCP Capital.

Alors que Bitcoin a été créé suite à la progressive perte de confiance dans les institutions financières, les commerçants préfèrent se tourner vers des actifs numériques avec moins de volatilité.

Ils ne croient pas nécessairement en la valeur à long terme de la crypto, juste qu’elle conservera sa valeur assez longtemps pour régler la transaction”, a expliqué Aaron Brown, journaliste pour Bloomberg Opinion.

Bien que l’émetteur de Tether (USDT)iFinex, ait été accusé de manipulation de marché et poursuivi par la procureure de New York pour avoir dissimulé des fonds, il s’agit aujourd’hui de la pièce stable la plus échangée au monde.

Dans certaines régions, telles que l’Asie du Sud-Est, les commerçants utiliseraient toutefois des stablecoins plus réglementés, comme l’USD Coin (USDC) de Circle et Coinbase.

“Les stablecoins sont parfaitement adaptés à ces modèles commerciaux du marché gris impliquant des transferts entre juridictions, dans des domaines où le secteur financier pourrait ne pas être digne de confiance ou simplement inefficace,” a commenté Nic Carter, co-fondateur de CoinMetrics.

Source: Cryptonaute.fr

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0