Deutsche Bank : les crypto-monnaies pourraient représenter l’argent liquide du 21e siècle

Crédit : Pixabay Alors que les crypto-monnaies sont davantage considérées comme des « ajouts » plutôt que des « substituts » au système monétai

Japon: Tokai Tokyo investit 4,6 millions dans l’exchange de cryptomonnaie Huobi
OnePlus lance un concours de design de fonctions pour OxygenOS
Tom Lee a un nouvel objectif de prix pour Bitcoin: 40 000 $

Crédit : Pixabay

Alors que les crypto-monnaies sont davantage considérées comme des « ajouts » plutôt que des « substituts » au système monétaire actuel, les choses pourraient changer d’ici dix ans. C’est en tout cas ce qu’affirme Deutsche Bank dans son rapport Imagine 2030.

 

Les forces qui entourent le système monétaire et financier actuel se fragilisent. La gestion des risques géopolitiques mondiaux, de l’inflation ou des politiques monétaires est fortement critiquée. La dégradation de la confiance de la population pourrait ainsi soutenir l’utilisation de monnaies alternatives.

La popularité des crypto-monnaies explose en 2017 mais ces dernières n’arrivent pas à s’imposer en tant que moyen de paiement

Avec la forte hausse du cours du Bitcoin en 2017, la notoriété des crypto-monnaies a explosé. Cependant, la volatilité des cours, le manque de scalabilité des blockchains, le flou juridique et légal, n’ont pas permis aux crypto-monnaies de devenir un véritable moyen de paiement.

“Les crypto-devises n’ont pas réussi à être considérées comme un moyen de paiement malgré leurs avantages bien connus comme la sécurité, la rapidité, les frais de transaction minimes, la facilité de stockage et leur pertinence à l’ère numérique,” peut-on lire dans Imagine 2030.

Les crypto-monnaies pourraient représenter la société cashless du 21ème siècle

Malgré les critiques, si les obstacles réglementaires sont surmontés et que les gouvernements les soutiennent, ces monnaies 2.0 pourraient supporter une économie sans cash dans le futur, explique Deutsche Bank. Il semble en effet difficile pour celles-ci d’étendre leur portée si elles ne sont ni légales ni admissibles pour les gouvernements ou les organismes de régulation.

Aussi, le rapport mentionne la nécessité de conclure des partenariats solides et durables avec des prestataires de services financiers comme Google Pay, Apple Pay, Visa ou encore Mastercard.

“Les crypto-devises doivent permettre une portée mondiale sur le marché des paiements. Pour ce faire, des alliances doivent être forgées avec les principales parties prenantes comme les applications mobiles, les fournisseurs de cartes bancaires et les détaillants. […] Pour envisager une transmission en douceur vers une plateforme entièrement numérisée, le système financier doit être prêt à surmonter tout type de coupure d’électricité ou de cyber-attaque,”

Alors qu’il est probable d’assister à la fin de l’argent liquide dans les années à venir, la banque allemande estime aussi que les cartes de paiement pourraient disparaître au profit des smartphones.

Source: cryptonaute.fr

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0