Djikiné Hatouma Gakou, au chevet des femmes vivant avec un handicap: Une référence pour la jeune génération !

Engagée dans la vie sociale, elle se bat pour servir les couches défavorisées, surtout les femmes vivant avec un handicap, constamment victimes d

Sénégal : une première plateforme outdoor d’accès gratuit à Internet lancée au Monument de la Renaissance Africaine
Le Cameroun se joint à 35 pays africains pour célébrer la Semaine africaine de la Science
Roger Ver: Les affirmations selon lesquelles BCH est au «bord de l’effondrement» sont des «fake news»

Engagée dans la vie sociale, elle se bat pour servir les couches défavorisées, surtout les femmes vivant avec un handicap, constamment victimes de violences, de stéréotypes, de discriminations et de marginalisation. Elle est épouse et mère de quatre merveilleux enfants.

Elle, c’est Djikiné Hatouma Gakou, une dame au cœur d’or, qui a consacré toute sa vie à la défense des droits et à l’intégration des personnes handicapées, plus particulièrement les femmes. Les personnes vivant avec un handicap sont perpétuellement confrontées à différents problèmes dans nos sociétés et les femmes encore plus. Face à cette situation, des associations et des groupements ont été mis en place, dont les projets sont centrés sur l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap. D’où la création de la Fédération malienne des associations de personnes handicapées (FEMAPH), dont   Mme Djikinè Hatouma, est la présidente depuis 2019. Elle a déjà occupé plusieurs postes de responsabilité et, actuellement, elle siège au sein du Conseil National de la Transition (CNT), dont elle occupe la 2ème Vice-présidence, en témoignage de son engagement pour le devenir de la Nation.

Mme Djikiné est détentrice d’une Maitrise en Administration de l’Action Sociale, en Sciences Economique et d’un BTS en Services Généraux des Postes et Télécommunications.

Elle a été membre fondateur de la coopérative BENSO et de l’EIHD. Forte de cette expérience enrichissante, elle a créé en 1994 l’Association Malienne des Femmes Handicapées (AMAFH), la première du genre. Nous rappelons que l’AMAFH a réussi à faire mobiliser les femmes handicapées et à les amener à avoir confiance en elles, grâce au dévouement de Mme Djikiné Hatouma. Dans la foulée, d’autres associations de femmes handicapées ont ainsi vu le jour, conduisant à la naissance, en 1999, de l’Union Malienne des Associations et Comités de Femmes Handicapées, présidée par Mme Djikiné Hatouma Gakou.

 Djikiné Hatouma Gakou vivant avec un handicap , demeure l’incarnation de la femme battante. Depuis les années 80, elle s’est consacrée à la cause des personnes handicapées. Cette femme engagée et déterminée est pleine d’humanisme envers ses semblables. De 1982 à nos jours, elle n’a cessé de s’investir dans la lutte pour les droits des personnes handicapées au plan national, ouest-africain, continental et international.

Sur le plan sous-régional, Mme Djikiné Hatouma Gakou a été, de 2000 à 2015, vice-présidente de la Fédération Ouest Africaine des Personnes Handicapées (FOAPH). Elle est vice-présidente du Réseau Africain des Femme Handicapées (RAFH)  et de  Disabled Women in Africa ( DIWA). De même, elle a occupé la vice-présidence de la Panafricaine des Associations de Personnes Handicapées de 2013 à 2019. Djikiné Hatouma Gakou demeure en contact permanent avec les femmes handicapées de la sous-région, dans la perspective de la création de l’Union Ouest Africaine des Associations de Femmes vivant avec un Handicap. 

Rokia Diawara

Journaliste Kingui Actu

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0