Facebook Messenger ajoute de nouvelles fonctionnalités pour contrôler les messages indésirables

Sur Facebook Messenger, il sera désormais plus facile de bloquer en masse des demandes de messages provenant de personnes inconnues.   &

Etalab : un guide des algorithmes publics disponible sur GitHub
www.kinguiexpress.com
Niger : La taxe sur les appels internationaux restaurée par le gouvernement

Sur Facebook Messenger, il sera désormais plus facile de bloquer en masse des demandes de messages provenant de personnes inconnues.

      

Ecrans Messenger présentant les fonctionnalités de lutte contre les messages indésirables

Facebook profite de la journée mondiale pour un Internet plus sûr pour rappeler à ses utilisateurs les fonctionnalités nouvelles et existantes de sa messagerie permettant de mieux sécuriser ses données personnelles.

Minée par divers scandales l’accusant de ne pas respecter la vie privée de ses utilisateurs, la société de Mark Zuckerberg vient d’annoncer via un article de blog toute une batterie de nouvelles fonctionnalités permettant de faciliter le traitement des messages indésirables et d’assurer la sécurité des utilisateurs sur la plateforme. La firme indique en outre avoir amélioré la conception de ses produits pour faciliter la recherche de ces paramètres et profité de son expérience sur plusieurs messageries pour développer des algorithmes facilitant la détection de spams.

Ces nouveaux paramètres relatifs aux demandes de messages, devraient largement faciliter le blocage des comptes suspects, le traitement et la suppression de messages indésirables, ou encore le signalement d’abus et harcèlements. Divers algorithmes permettront par exemple de mieux avertir ses utilisateurs, via des notifications, en cas d’activité suspecte sur un compte en utilisant des signaux comportementaux comme un adulte qui envoie une grande quantité de demandes d’amis, ou de messages à des mineurs. Une option permettra également de flouter automatiquement les images sur les messages non sollicités.

Ces outils viennent compléter des fonctionnalités déjà présentes l’année dernière comme l’App Lock, qui permet l’authentification par empreinte digitale ou par visage pour déverrouiller l’application Messenger. Les utilisateurs avaient également la possibilité de décider qui pouvait vous envoyer une demande de message. Les nouvelles fonctionnalités présentées aujourd’hui représentent une étape supplémentaire dans la volonté du groupe d’aider ses utilisateurs à mieux contrôler leurs données et à sécuriser leurs comptes.

Effet d’annonce ou pas, la multiplication des outils pour sécuriser ses informations reste louable et permettra peut-être à la firme de limiter les départs de ses abonnés vers d’autres services de messagerie.

Source: Siecledigital.fr

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0