Avec cette dernière promotion, Gilles Thiebaut risque d’être encore plus occupé chez HPE. Responsable de l’activité française depuis 2016, ce dernier garde ce rôle et étend son territoire à l’Europe du Nord. Depuis le 1er février 2019, M. Thiebaut supervise donc les Pays-Bas, la Belgique ainsi que les pays nordiques (Finlande, Suède, Norvège et Danemark) en plus de l’Hexagone. Il connaît bien la région puisqu’il a géré le réseau de partenaires HPE en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique depuis Bruxelles de novembre 2015 à octobre 2016. Cette promotion s’inscrit dans un contexte de croissance pour le groupe. En 2018, HPE a généré 30,9 milliards de dollars de revenus (+ 7% par rapport à 2017). Plus particulièrement, « HPE a accru sa pénétration sur la plupart de ses marchés, en particulier dans les segments des serveurs, serveurs lames, stockage flash et hyperconvergence » indique l’entreprise dans un communiqué.

Gilles Thiebaut évolue depuis plus de 22 ans dans le groupe HP, puis HPE pour la partie infrastrucures. Il a intégré Hewlett Packard en 1997 comme gestionnaire de comptes. Jusqu’en 2015, il a évolué sur plusieurs postes commerciaux, jusqu’à la vice-présidence des ventes indirects EMEA auprès des entreprises. Poste qu’il a conservé encore un an après la scission. Fin 2016 il a remplacé Gérald Karsenty à la direction française de l’entreprise. Diplômé de l’INSEAD, Gilles Thiebaud a commencé sa carrière chez Xerox.