Le directeur général de Huawei pour le Moyen-Orient a évoqué une date de sortie possible pour son système d’exploitation mobile dont on parle depuis longtemps. Dans une interview à TechRadar, Alaa Elshimy, directeur général et vice-président de Huawei Enterprise Business Group Middle East, a semble-t-il confirmé que le géant technologique chinois lancerait son propre système d’exploitation mobile.

Comme il en a déjà été fait mention dans de précédents articles, le lancement de ce nouveau système d’exploitation serait directement lié à l’inscription récente de Huawei sur la liste noire des États-Unis et à la perte de sa licence Android. Si l’on en croit certaines rumeurs, l’OS s’appelle Ark OS. Selon Alaa Elshimy, « Huawei savait qu’une telle situation pouvait arriver et nous nous sommes préparée à cette éventualité. C’était notre plan B ». Celui-ci a même confié à TechRadar que « l’OS était prêt en janvier 2018 ».

Un OS mobile déployé dans le monde entier

L’article de TechRadar affirme aussi qu’Alaa Elshimy a confirmé que le système d’exploitation mobile propriétaire serait déployé dans le monde entier aux clients de Huawei dans quelques semaines. « Nous ne voulions pas mettre le système d’exploitation sur le marché, car nous avions de solides relations avec Google et d’autres, et nous ne voulions pas mettre à mal ces relations. Mais désormais, nous lancerons notre OS mois prochain ».

Pour l’instant, Huawei n’a pas confirmé officiellement la nouvelle. Mais, si c’est le cas et si Huawei est sur le point de lancer le premier véritable concurrent non-Apple d’Android, alors il faut s’attendre à de profonds changements dans l’univers des smartphones.

MAJ du 31/05/2019 : Suite à une confusion interne chez Huawei, le lancement de son OS mobile est finalement attendu fin 2019 en Chine et en 2020 dans le reste du monde.