IBM toujours champion des brevets en 2018

IBM toujours champion des brevets en 2018

D'après le classement IFI Claims Patent Services, IBM est arrivé en tête - pour la 26e année consécutive - des entreprises ayant le plus déposé de bre

Allez sur Play store et vous découvrirez la merveille initiée par ce gamin seulement de 6 ans.
TIC : une entreprise marocaine primée à trois reprises par Cisco
Côte d’Ivoire : Le gouvernement va renforcer le contrôle sur les utilisateurs du mobile et d’Internet

D’après le classement IFI Claims Patent Services, IBM est arrivé en tête – pour la 26e année consécutive – des entreprises ayant le plus déposé de brevets dans le monde en 2018. Sur l’année écoulée, le nombre global de brevets a reculé de 3,5%.

IBM est resté en tête du classement des entreprises ayant déposé le plus de brevets dans le monde en 2018. (crédit : Clker-Free-Vector-Images/Pixabay)
IBM est resté en tête du classement des entreprises ayant déposé le plus de brevets dans le monde en 2018. (crédit : Clker-Free-Vector-Images/Pixabay)
Et de 26. Après avoir signé l’année dernière un quart de siècle de domination en tant que numéro 1 des sociétés déposant le plus de brevets dans le monde, IBM ajoute encore une bougie à son gâteau des records. Big blue a ainsi, d’après le dernier classement IFI Claims Patent Services, déposé 9 100 brevets en 2018 contre « seulement » 5 850 pour Samsung Electronics qui le suit et Canon en 3e place avec 3 056 patents. A noter une montée au classement du fabricant de puces TSMC, qui a a gagné 3 places au classement en passant de la 9e à la 6e position avec 2 465 brevets.

Signalons dans le top 10, une tendance à la baisse du nombre de brevets : 6 d’entre eux ont ainsi déposé moins et seulement 4 en ont déposé plus dont surtout Ford Global technologies, passé de la 15e à la 10e place avec 2 123 brevets déposés (+14%). Cette tendance baissière ne touche pas seulement les plus grandes entreprises mais l’ensemble du classement. En effet, sur l’année écoulée, le nombre de brevets déposés a reculé de 3,5% pour atteindre 308 853 contre 320 003 en 2017. La dernière baisse du nombre annuel de brevets remonte à 2015, mais était moins marquée (-0,75%).

Brevets 2018

Top 20 des entreprises mondiales déposant le plus grand nombre de brevets. (crédit : IFI)

Pause dans l’innovation ou début de crise ?
Aucune explication n’a été avancée pour expliquer ce recul mais ce n’est pas la première fois, sur les 10 dernières années en tout cas, que l’on assiste à une quasi stagnation du nombre de brevets déposés (entre 2008 et 2009 et entre 2014 et 2015). On pourrait donc interpréter cette baisse plus comme une pause ou un effet palier naturel plutôt qu’un signal d’alarme d’une panne généralisée de l’innovation au niveau mondial. Ce n’est donc qu’en cas de poursuite d’un mouvement baissier que l’on pourrait alors s’interroger sur un éventuel doute des entreprises dans leur capacité à innover et à investir en R&D sur fond d’une éventuelle réminiscence de crise économique mondiale.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: