Après Xilinx à l’automne dernier puis Microsoft en décembre, c’est désormais Intel qui vient allonger la liste des prétendants pour mettre la main sur Mellanox. Le fondeur américain se verrait bien mettre la main dessus et est prêt pour cela à y mettre le prix : entre 5,5 et 6 milliards de dollars, en numéraire qui plus est, d’après Reuters. « Une offre à 6 Md$ représente une plus value par action de 35% par rapport au dernier cours de bourse de Mellanox au Nasdaq », précise le journal financier Calcalist.

Créé en 1999, Mellanox est un équipementier israélien spécialisé dans les solutions hautes performances (cloud, big data…) pour datacenters. La société propose notamment une large gamme de commutateurs InfiniBand dont ses modèles QM8700 de 40 ports, avec une performance en bande passante grimpant jusqu’à 200 Gb/s théoriques. Montés dans un châssis, les switchs CS8500 Series font même grimper la bande passante théorique disponible à 320 Tb/s, annonce la société. Si l’acquisition de Mellanox par Intel se concrétise, ce dernier serait en mesure de compléter sa gamme de produits Ethernet, dont ses périphériques 100Gbit/s Omni-Path fabric IO.

Intel prêt à investir 11 Md$ en Israël

A l’occasion de la présentation de ses derniers résultats financiers (3e trimestre 2018), Mellanox a annoncé des ventes en hausse de 24% totalisant 280 millions de dollars. Dans le même temps, ses bénéfices sont passés en un an de 3 à 37 millions de dollars. Lundi, le ministre des Finances israélien Moshe Kahlon a par ailleurs indiqué qu’Intel comptait investir 11 milliards de dollars pour « étendre ses capacités de production dans le sud d’Israël ». Une somme conséquente qui pourrait tenir compte de l’investissement consacré au rachat de Mellanox ?