John Giusti [GSMA] : “La Côte d’Ivoire est un exemple dans la sous-région et partout ailleurs”

John Giusti [GSMA] : “La Côte d’Ivoire est un exemple dans la sous-région et partout ailleurs”

C’est la ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire qui a été choisi par l’association Global System For mobile (GSMA) qui regroupe plus de 850 opérateurs de té

Ce qu’Apple devrait annoncer lors de sa keynote de ce 25 mars
Sénégal / Présidentielle 2019 : le numérique, grand oublié selon l’ASUTIC
Bientôt un décret pour bannir les équipements Huawei et ZTE aux Etats-Unis ?

C’est la ville d’Abidjan en Côte d’Ivoire qui a été choisi par l’association Global System For mobile (GSMA) qui regroupe plus de 850 opérateurs de téléphonie mobile dans le monde pour lancer son évent « Mobile 360 Series ». La réunion qui a rassemblée le 27 avril 2017 les régulateurs locaux et internationaux autour du ministre ivoirien de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste.

Pour Bruno Koné, cela a été l’occasion de débattre sur des thèmes tels que « Le mobile comme fondement de la transformation numérique de l’Afrique de l’Ouest », « La stimulation du développement de services évolutifs capables d’améliorer la qualité de la vie » et « La construction d’un environnement favorable à l’expansion de la connectivité mobile à large bande ».

Selon le ministre Bruno Koné, ces travaux arrivent à un moment où la Côte d’Ivoire donne l’exemple en travaillant à l’amélioration du cadre en vue de la vulgarisation des services numériques : « Nous travaillons également sur les accès collectifs à travers les cybercentres que nous avons commencé à implanter un à un. Ce n’est pas facile mais l’objectif, c’est d’en créer plus de 1500 entre maintenant et 2020 à travers le pays, en périphérie des villes, dans les quartiers populaires et dans les villages, pour permettre à la personne qui ne peut acheter un équipement, malgré tout, de pouvoir accéder à l’équipement ordinateur ou à l’internet », explique Bruno Koné.

Sur le choix de la ville d’Abidjan, John Giusti, le directeur des affaires publiques de la GSMA explique que « quand nous parlons de Mobile 360, nous parlons essentiellement de la transformation numérique en Afrique de l’Ouest. La Côte d’Ivoire est déjà un leader, un exemple dans la sous-région et partout ailleurs. Par exemple, dans le paiement de frais de scolarité, par le transfert d’argent de mobile à mobile. Donc, l’idée c’est vraiment de rassembler tous les acteurs et d’analyser tous les domaines possibles, que ce soient l’éducation, les finances, les TIC, pour voir comment nous pouvons aller de l’avant ».

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: