La RBC déclare ne pas avoir de « plans à court terme » pour lancer un exchange cryptoLa RBC déclare ne pas avoir de « plans à court terme » pour lancer un exchange crypto

La RBC déclare ne pas avoir de « plans à court terme » pour lancer un exchange cryptoLa RBC déclare ne pas avoir de « plans à court terme » pour lancer un exchange crypto

La Banque Royale du Canada (RBC) a répondu à des rumeurs selon lesquelles elle serait sur le point de lancer une plateforme de trading de Bitcoin

Lobbying dans la Tech : Facebook et Google ont dépensé plus de 34 millions de dollars en 2018
Réseaux sociaux : Un danger pour les jeunes maliens
Monétique : Visa ouvre un bureau régional à Abidjan

La Banque Royale du Canada (RBC) a répondu à des rumeurs selon lesquelles elle serait sur le point de lancer une plateforme de trading de Bitcoin et d’altcoins. La banque a déclaré qu’elle n’avait pas de « projets à court terme pour lancer un échange de crypto-devises pour ses clients ».

Plus tôt ce mois-ci, le média The Logic avait affirmé avoir appris l’existence d’un projet de RBC visant à lancer une plateforme permettant aux clients de négocier et d’investir dans le Bitcoin, Ethereum et d’autres cryptos. Le même média a également affirmé que la RBC souhaitait créer une plateforme pour les achats cryptos en magasin et en ligne et offrir aux clients des comptes bancaires en cryptomonnaie.

Lire aussi: Canada: Bull Bitcoin lance son service Prime, pour les grosses transactions en Bitcoin.

« Dans le cadre du processus d’innovation et de découverte, la RBC, à l’instar de nombreuses autres organisations, dépose des demandes de brevet pour garantir la protection des idées et des concepts déposés », a déclaré un porte-parole de la RBC.

Le site Coindesk déclare avoir reçu un courriel du porte-parole de RBC qui spécifie:

« La RBC n’a pas l’intention à court terme de lancer un échange de crypto-devises pour les clients. »

La RBC a déposé un certain nombre de brevets liés à la cryptomonnaie aux États-Unis. Mais la banque a nié le fait que ces brevets fassent partie d’un projet visant à ouvrir un échange cryptographique.

La banque est l’une des plus importantes du Canada, elle compte quelque 16 millions de clients, dont la majorité sont établis au Canada et aux États-Unis.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0