L’application CoinAfrique débarque au Cameroun et au Tchad

L’application CoinAfrique débarque au Cameroun et au Tchad

Après l’Afrique de l’Ouest, et principalement au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Sénégal, au Niger et au Togo, l’application mobile de p

Des villes sud-coréennes récompensent les cyclistes avec des “jetons”
Abus de position dominante : Google une nouvelle fois sanctionnée d’une amende de plus d’un milliard d’euros
www.kinguiexpress.com

Après l’Afrique de l’Ouest, et principalement au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Sénégal, au Niger et au Togo, l’application mobile de petites annonces et de lancement d’appels d’offres CoinAfrique s’implante peu à peu en Afrique Centrale. La plateforme est désormais disponible au Cameroun et au Tchad. L’application que ses concepteurs présentent comme « la première application mobile africaine de petites annonces » est l’œuvre Matthias Papet et Jimmy, deux entrepreneurs ex-employés de Google.

Il s’agit d’une application entièrement gratuite dont « l’objectif principal est de simplifier les échanges de biens et de services en Afrique francophone », selon Matthias Papet. CoinAfrique offre la possibilité de mettre en relation les acheteurs et des vendeurs afin qu’ils puissent échanger des biens et services par le billet de petites annonces. Ses utilisateurs ont aussi la possibilité de publier des appels à candidatures pour le recrutement ou pour la recherche d’emplois.

L’application est téléchargeable directement sur son Smartphone à partir de Google Play. D’après M. Patet, l’application compte aujourd’hui plus d’un millier de visites quotidiennement et environ un million d’annonces dans son répertoire.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0