L’armée américaine teste la reconnaissance faciale dans le noir

Grâce à la chaleur du corps, les militaires américains pourront bientôt distinguer et reconnaître le visage de leurs cibles dans l'obscurité et de trè

WWW.KINGUIEXPRESS.COM
Mohamed Diawara, le Président de l’Association des Sociétés Informatiques du Mali, ASIM A propos de mali start -up
Malitel présente ses nouvelles offres

Grâce à la chaleur du corps, les militaires américains pourront bientôt distinguer et reconnaître le visage de leurs cibles dans l’obscurité et de très loin.

Alors que l’utilisation de la reconnaissance faciale fait l’objet de polémiques en France avec la volonté du gouvernement de l’expérimenter sur les images de vidéosurveillance, du côté des militaires son utilisation est courante sur les terrains de guerre. L’armée américaine vient d’investir dans le développement d’une technologie de reconnaissance faciale qui fonctionnera de nuit et sur de longues distances.

Plutôt que d’exploiter des caméras classiques, ce sont des capteurs infrarouges qui vont être utilisés. De petite taille, en relevant les différences de température du visage, les capteurs permettront aux algorithmes de reconstituer et d’identifier l’individu. Le procédé sera diaboliquement efficace puisqu’il devra fonctionner aussi bien de jour comme de nuit et même au travers d’un pare-brise, ou du brouillard. Encore plus impressionnant, ce système sera aussi capable d’identifier les individus jusqu’à une distance 500 mètres !

La reconnaissance faciale, une priorité pour l’armée américaine

Ces exigences sont celles qui correspondent au cahier des charges du département de la défense américain et les résultats déjà obtenus s’approchent de ces critères. Deux sociétés travaillent sur cette technologie pour l’armée américaine : Cyan Systems, Inc. et Polaris Sensor Technologies. Cette dernière développe une technologie qui affine les images infrarouges pour qu’elles soient plus détaillées. Elle détient également un brevet sur la reconnaissance faciale infrarouge. Plus discrète sur ses activités, la seconde détient aussi un brevet sur l’affinage des détails des images relevées par les caméras thermiques.

Plus généralement, pour l’armée américaine, la reconnaissance faciale représente une priorité. Les investissements qui y sont consacrés sont massifs. Les travaux de recherche sur le sujet sont chapeautés par la Defense Forensics and Biometrics Agency (DFBA). Selon son directeur, la reconnaissance faciale permet aux militaires de décider plus rapidement et avec certitude s’il est nécessaire d’éliminer une cible.

Source: www.futura-sciences.com

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0