Le Fagem : un forum de l’innovation digitale au service de l’agro-industrie.

Le Fagem : un forum de l’innovation digitale au service de l’agro-industrie.

Le 31 octobre 2017 à Azalai hôtel de Cotonou, se tiendra le Forum Afrique grenier du monde (Fagem). Il est une initiative du Think Tank Afrique grenie

Mme Sané KEITA lors de son discours à souligner que La création de l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel est la résultante de l’engagement résolu du chef de l’Etat à promouvoir les TIC
143 millions de nouveaux clients du paiement mobile en 2018 et 1,3 milliards de dollars de transactions par jour
LES ERP EN QUESTIONS

Le 31 octobre 2017 à Azalai hôtel de Cotonou, se tiendra le Forum Afrique grenier du monde (Fagem). Il est une initiative du Think Tank Afrique grenier du monde, en partenariat avec la CCIB (chambre de commerce et d’industrie du Bénin). Ce forum permettra d’échanger sur les bonnes pratiques en matière d’innovation digitale entre les décideurs de haut niveau, pour la promotion de l’agro-industrie au Bénin.

Au cours d’un point de presse donné le 16 octobre dernier, les initiateurs du forum ont appelé à une forte mobilisation autour de l’évènement. Perçu comme le carrefour de l’innovation agro-digitale africaine et au service d’une Afrique qui se nourrit et qui aspire à nourrir le monde, le Forum Afrique grenier du monde 2017, se présente comme un instrument de référence du secteur privé pour la transformation digitale de l’agro-industrie.

Le thème du Forum à savoir « l’innovation digitale au service de l’agro-industrie » laisse présager le but de cette activité qui est d’impulser une véritable dynamique favorable à l’investissement sur l’ensemble de la chaîne de valeur agricole. Ainsi, il s’agira à travers ce forum, de promouvoir l’agro-industrie avec des solutions digitales et renforcer les partenariats publics-privés pour l’adoption de mesures structurelles favorables à la transformation digitale des entreprises agro-industrielles.

« L’objectif sera aussi de promouvoir les mécanismes de financement innovants, y compris digitaux, comme instruments majeurs pour le défi agro-industriel face à la frilosité du secteur bancaire traditionnel qui ne répond qu’à 3% des besoins du secteur en terme de financement ; favoriser l’investissement agro-digital grâce à l’innovation, à la formation et à l’implication cruciale des femmes et des jeunes, échanger sur les bonnes pratiques entre décideurs de haut niveau », a signalé Charlotte Libog (photo), fondatrice du Think Tank Afrique grenier du monde.

Pour elle, la politique, la finance, le numérique, l’autonomisation des femmes et l’emploi des jeunes font partie des leviers majeurs à activer pour une réelle promotion de l’Agrobusiness. Quant à Yao Tossavi, secrétaire général de l’institution consulaire, il a regretté le fait que malgré ses potentialités agricoles, l’Afrique consacre encore presque 20 000 milliards de francs CFA à l’importation d’aliments par an.

Une charge qui empêche la stabilité macroéconomique et fiscale des pays africains. « Or, en réalité, l’Afrique n’a pas besoin de ces importations alimentaires, elle a tellement de potentialités agricoles, des terres disponibles. Elle détient même 65% des terres arables non exploitées du monde. C’est l’Afrique qui devrait nourrir le monde, pas l’inverse », assure-t-il. Un appel est donc lancé en vue d’une forte mobilisation des acteurs du secteur agricole autour du Fagem 2017.

Par TIC Mag

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: