Le Gabon et la Tunisie vont échanger leurs compétences en matière de Poste et de TIC

Le Gabon et la Tunisie vont échanger leurs compétences en matière de Poste et de TIC

Le Gabon et la Tunisie vont désormais étendre leur coopération bilatérale sur le terrain de la Poste et des Technologies de l’information et de la com

La méthode la plus simple pour gagner des Bitcoins ?
Quelque chose de nouveau et incroyablement simple – CryptoTab Browser !
Promotion de Bitcoin à la télévision via une annonce sur TF1 en France

Le Gabon et la Tunisie vont désormais étendre leur coopération bilatérale sur le terrain de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (TIC). En marge du Sitic Africa 2017, le Salon internationale des TIC qui s’est tenue à Tunis, le ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre de l’Economie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts du Gabon, Jean Olivier Koumba Mboumba (photo) et le ministre tunisien des Technologies, de la Communication et de l’Economie numérique, Anouar Maarouf ont signé un mémorandum d’entente dans le domaine de la poste, des technologies de l’information et de l’économie numérique.

Selon le journal gaboninitiatives.com, ce mémorandum prévoit l’instauration entre les deux pays d’un échange régulier d’informations, d’expériences et de compétences dans le domaine des services postaux. L’accord comporte également un volet formation et diplomatique, avec la promotion des échanges en matière de formation et de recherche ainsi que l’établissement d’un mécanisme de concertation pour harmoniser les positions des deux pays dans les instances et les organisations internationales spécialisées dans le domaine des TIC.

En plus de cet accord, deux autres ont également été signés entre les deux ministres. Le premier instaure une coopération entre le technopole d’El Ghazala et l’incubateur de Libreville. Le second concerne un mémorandum d’entente entre la société gabonaise ‘Logiciels et Services et la société tunisienne ‘Proxym’.

Notons également que la venue du ministre Jean Olivier Koumba Mboumba a également été l’occasion pour lui de s’entretenir avec la Banque africaine de développement en vue d’un éventuel financement de la phase III du câble numérique pour la zone sud entre Tchibanga, Gamba et Port-Gentil.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0