Le géant japonais Rakuten débarque dans le trading de cryptomonnaies

Le géant japonais Rakuten débarque dans le trading de cryptomonnaies

Voici une autre victoire pour la crypto au Japon. Rakuten Wallet, un échange de cryptomonnaie et une filiale de la plateforme japonaise de commerc

Mali : 40 milliards de FCFA pour migrer vers la TNT dans 15 mois
Les révélations de M6 sur le gaspillage industriel d’Amazon
Digital : La « Silicon ambition » en marche

Voici une autre victoire pour la crypto au Japon. Rakuten Wallet, un échange de cryptomonnaie et une filiale de la plateforme japonaise de commerce électronique Rakutena annoncé aujourd’hui le lancement d’un service de trading au comptant pour les actifs cryptos.

L’application Rakuten Wallet est disponible pour les utilisateurs d’Android, tandis que la version iOS devrait être lancée dans un avenir proche, a annoncé la société.

Actuellement, Bitcoin (BTC), Ethereum (ETH) et Bitcoin Cash (BCH) peuvent être échangés. L’ouverture et la gestion d’un compte, l’achat ou la vente de cryptos, ainsi que le dépôt de yens (JPY) ou de cryptomonnaies sont gratuits, tandis que les retraits de JPY et de cryptos sont payants.

En ce qui concerne la sécurité, Rakuten Wallet a déclaré que:

  • Elle sépare les fonds déposés par les clients des fonds de la société dans un compte en fiducie Rakuten Trust Co., Ltd.
  • Les actifs cryptographiques détenus par Rakuten Wallet et les clients sont physiquement séparés et gérés avec des portefeuilles à froid et des clés privées via un système multi-signature.
  • Une authentification en deux étapes est requise lors de la connexion et du retrait d’argent ou de biens.

Rakuten a un permis d’exploitation d’échange de cryptomonnaie délivré par l’agence de réglementation des services financiers (FSA) depuis mars 2019 et se prépare à une multitude d’activités liées aux cryptomonnaies. Elle devrait notamment prochainement lancer un jeton, le Rakuten. L’entreprise fait pression sur Tokyo pour obtenir une réforme législative.

Rakuten est l’une des plus grandes entreprises du Japon et a été surnommée “l’Amazon japonaise”. Outre ses intérêts dans le commerce électronique, elle exploite également un réseau mobile et des services financiers.

La société possède également une application de chat Viber.

Lire aussi: L’“Amazon japonais” se prépare à l’explosion des cryptos

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0