Le 29 janvier 2019, le cabinet Lecko a présenté les résultats de la nouvelle édition de son étude annuelle sur les outils et les pratiques de collaboration dans les entreprises. Désormais moins focalisée sur la comparaison fonctionnelle des produits, elle s’intéresse plus à la transformation numérique des organisations, sans pour autant délaisser son coeur initial (voir encadré). Ce tome 11 de l’étude s’intitule ainsi « La data au coeur de la transformation ». A l’occasion de cette présentation, Arnaud Rayrole, Directeur Général de Lecko, a présenté les nouveaux locaux de l’entreprise qui va en profiter pour développer des activités telles que des événements avec des clients.

Pour cette édition, Lecko a rencontré 72 éditeurs et étudié 82 solutions dont 28 ont été analysées en détail. Il en résulte notamment un graphique de positionnement selon trois axes : transversalités, productivité, processus. « Face à la saturation du secteur, certains acteurs se spécialisent » a observé Arnaud Rayrole, Directeur Général de Lecko, dans sa présentation des résultats. Les solutions deviennent ainsi de plus en plus soit généralistes soit spécialistes, avec disparition progressives des intermédiaires.

Lecko étude annuelle 2019

87 solutions ont été positionnées par Lecko dans son étude du marché. (crédit : D.R.)

AdTech Ad

Un marché collaboratif et RSI fragilisé

Plusieurs acteurs de poids se retirent plus ou moins progressivement du marché comme IBM. Jive se retrouve en grandes difficultés. Même Google est fragilisé avec le retrait de son offre Google+ du marché grand public et les questions pesant sur la déclinaison entreprises, au moment précis où cette offre pour entreprises voit ses prix augmenter. Il en résulte, à cause de son offre Office 365, une nette domination de Microsoft sur le marché. Le principal regret d’Arnaud Rayrole a trait à cette domination : « il est impossible pour les éditeurs français de lutter contre les acteurs américains malgré de vraies pépites ultra-spécialisées. »