Le Vietnam va utiliser la blockchain pour développer ses “villes intelligentes”

Le Vietnam va utiliser la blockchain pour développer ses “villes intelligentes”

Au cours des derniers jours, les autorités de la ville d'Ho Chi Minh (HCM) ont annoncé qu'elles "développeraient une infrastructure blockchain" en

Numérique et justice: Quand le digital s’empare du droit
La Fondation TONY ELUMELY annonce 3 050 Entrepreneurs sélectionnés dans le cadre du 5ème cycle du programme d’entreprenariat de la TEF
Visite de L’ambassadeur du Mali à l’assemblée dès Universités virtuelles du monde Islamique dont le groupe famib est membre à travers notre université Vurtuelle UVPPkingui

Au cours des derniers jours, les autorités de la ville d’Ho Chi Minh (HCM) ont annoncé qu’elles « développeraient une infrastructure blockchain » en lien avec les initiatives de construction de villes intelligentes, affirmant qu’elles utiliseraient la blockchain pour « atténuer les risques et rationaliser les processus » selon le média Vietnam News.

L’incubateur technologique High-tech Park de HCM a également signé un accord avec la société sud-coréenne CBA Ventures, qui fournira un support technique et une formation à la blockchain.

Une autre société sud-coréenne qui cherche à faire des affaires au Vietnam est l’échange de cryptomonnaie Bitsonic, selon News1. Les principales bourses sud-coréennes telles que Upbit et Coinone ont déjà lancé des plateformes de trading en Indonésie et dans d’autres pays de l’Asie du Sud-Est.

Bitsonic annonce un partenariat avec Innovantech, une entreprise blockchain vietnamienne, et envisage de lancer l’exchange, qui s’appellera M2Bit, au cours du premier trimestre de l’année prochaine.

Les sociétés ont annoncé qu’elles travailleraient avec la banque vietnamienne Techcombank et prévoyaient d’offrir des paires crypto/dong (le dong est la devise vietnamienne).

Lire aussi: 85 « guichets Bitcoin » volés en Malaisie.

Van Nguyen, un comptable basé à Hai Phong, a déclaré à Cryptonews.com,

“Les gens ont visiblement commencé à parler de la blockchain et des cryptomonnaies de manière plus positive ces dernières semaines. L’ambiance est à l’optimisme. Je ne sais pas par contre si cela est dû aux récentes prises de position du gouvernement chinois et aux entreprises sud-coréennes ou non. En tout cas nous accordons une grande attention aux développements technologiques qui ont cours dans ces deux pays.”

Tandis que la réglementation continue de freiner les progrès des sociétés blockchain et cryptos en Corée du Sud, un certain nombre d’entre elles se tournent ailleurs en Asie et élaborent des plans d’expansion au Vietnam.

Le gouvernement vietnamien renforce sa position vis à vis de la blockchain. Le ministère de la Science et de la Technologie du pays a annoncé qu’un nouveau projet d’accélérateur de PME “donnerait la priorité aux startups blockchain”. Les responsables de la ville d’Ho Chi Minh ont également évoqué le fait de « travailler avec des sociétés pour élaborer une feuille de route et déployer des solutions blockchain dans le pays ».

En septembre, le journal Korea Times a écrit que la société sud-coréenne NEEO Apps s’était associée à une société vietnamienne pour lancer Exvina, un système de cryptage. On notera aussi la présence au Vietnam de la société blockchain Sigma Chain.

Le journal a ajouté,

« Les sociétés coréennes opérant dans la blockchain se précipitent au Vietnam pour trouver des débouchés commerciaux et de nouvelles sources de revenus sur le marché de l’Asie du Sud-Est. »

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0