La Fevad, fédération ecommerce et vente à distance, a présenté le 5 février son bilan annuel 2019 des ventes sur internet. Globalement, et même si le montant du panier moyen a baissé, les ventes sont bonnes.

Le cap historique des 100 milliards d’euros dépassé pour l’ecommerce

Les ventes ecommerce, en France et en 2019, ont atteint un montant de 103,4 milliards d’euros en 2019. Peut-être que les festivités de fin d’année n’y sont pas pour rien, en effet il était envisagé que les français dépensent 20 milliards d’euros à cette occasion. Les ventes annuelles ont en tout cas dépassé le cap des 100 milliards d’euros, et c’est une première ! Sur les 103,4 milliards de vente sont compris à la fois les produits vendus, mais aussi les services, et ces derniers représentent 45% des ventes, soit presque la moitié.

En un an, 1,7 milliard de transactions ont été enregistrées sur internet. Par rapport à 2018, on observe ici une hausse de 15,7%, cela alors même que le panier moyen est passé sous la barre des 60€, c’est le niveau le plus bas connu à ce jour. Malgré la baisse du montant par panier, le marché continue d’avoir de bonnes performances, notamment car le nombre de vendeurs en ligne augmente lui aussi. Il y a aujourd’hui plus de 190 000 sites de ventes recensés en ligne, là encore c’est une hausse de 15% en seulement une année, même si la majorité de ces sites ont enregistrés moins de 100 transactions par mois.

Globalement, le secteur du ecommerce a grandi en se multipliant par 4 en seulement 10 ans. Mais elles ne représentent pour l’heure que 10% de l’ensemble du commerce de détail, ainsi la très grande majorité des achats se font toujours dans un magasin physique.

Les ventes sur mobile sont à la mode

En 2019, le mCommerce (ventes effectuées sur l’internet mobile) a augmenté de 18%. On entend par internet mobile, les smartphones, les tablettes, sites mobiles et applications web. Les achats par ces biais ont rapidement augmenté en 2019 et devraient suivre la même voie cette année. D’ici deux ans, la Fevad estime que les ventes mobiles prendront le dessus sur le reste des paniers validés en ligne. Car déjà cette année, les visiteurs de sites de ecommerce étaient plus nombreux sur mobile que sur ordinateur.

Par ailleurs, une chose est sûre : peu importe le support qui sera utilisé pour les ventes, la Fevad annonce déjà une croissance comparable à celle de 2019 pour 2020. Selon la fédération ecommerce et vente à distance, les ventes en ligne devraient également atteindre un chiffre d’affaires de 115 milliards d’euros cette année, avec près de 2 milliards de transactions.

Source:Siecledigital.fr