Les Bahamas lancent un pilote de monnaie numérique de banque centrale

    La Banque Centrale des Bahamas teste une version digitale du dollar bahaméen dans les îles Exumas. Le projet pilote sera ensui

Harvard fait un investissement majeur dans les cryptos
Des capteurs Time-of-Flight sur l’iPad Pro avant l’iPhone ?
2020, l’année de toutes les réalisations pour un développement durable et une Afrique qui gagne

 

 

La Banque Centrale des Bahamas teste une version digitale du dollar bahaméen dans les îles Exumas. Le projet pilote sera ensuite étendu aux îles Abacos et vise à soutenir l’accès aux services financiers tout en apportant une meilleure réponse à la gestion des catastrophes naturelles.

 

Cette monnaie digitale de banque centrale (CBDC) a été développée dans le cadre du projet Sand Dollar, lancé plus tôt en 2018. La mise en place et l’utilisation d’une devise digitale font partie de l’initiative de modernisation du système de paiement du pays connue sous le nom de PSMI (Payments System Modernisation Initiative).

Soutenue par le gouvernement, cette monnaie numérique vise principalement à améliorer l’inclusion financière « en rendant le système financier actuel plus efficace et non discriminatoire dans l’accès aux services financiers » explique la Banque Centrale des Bahamas (CBOB).

“Bien que les mesures du développement et de l’accès aux services financiers aux Bahamas soient élevées par rapport aux normes internationales, des parties de la population sont exclues en raison de l’éloignement de certaines communautés,” peut-on lire dans le communiqué de la CBOB.

Une crypto-monnaie utile pour mieux gérer des catastrophes naturelles

L’un des avantages de cette CBDC concerne la gestion des risques naturels. En effet, utiliser une crypto-monnaie permettrait de « libérer le pays de sa dépendance à l’égard des liquidités » déclarait récemment le gouverneur de la banque, John Rolle.

“Le test dans les îles Abacos mettra à l’essai des caractéristiques de communications sans fils d’urgence qui permettront un retour rapide des services financiers à la suite de catastrophes naturelles,” précise le communiqué.

Source : Cryptonaute.fr

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0