Mali Réduction de la fracture numérique : L’AGEFAU en passe de relever le défi !

Mali Réduction de la fracture numérique : L’AGEFAU en passe de relever le défi !

L’Agence de gestion du fonds d’accès universel, AGEFAU, a achevé l’année 2018 sur un rythme époustouflant, avec la mise en place d’une douzaines de Ce

« L’e-commerce doit inventer sa propre voie en Afrique », Joël Pie William Gbaguidi, expert
CES 2019 : Samsung dévoile son prototype de smartphone 5G
Réseaux sociaux : Instagram lance de nouveaux outils pour lutter contre le harcèlement sexuel

L’Agence de gestion du fonds d’accès universel, AGEFAU, a achevé l’année 2018 sur un rythme époustouflant, avec la mise en place d’une douzaines de Centres d’accès Universel, à travers différentes localités de l’intérieur, comme au sein de plusieurs structures socio-professionnelles à travers la ville de Bamako.

Les 20 et 21 décembre, le Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique avait achevé l’année écoulée, en procédant à l’ouverture de deux Centres d’accès Universel dans les mairies de Kourouma et de Kignian, dans la région Sikasso. Cela faisait suite, une semaine plutôt à l’ouverture des centres de Yangasso, Markala, Niono et Pelengana, dans la région de Ségou.

Depuis le démarrage de cette série, le 19 mars 2018 dernier, par l’inauguration du centre de l’Union Malienne des Aveugles, le tout premier inauguré par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, ce sont donc 11 centres qui viennent de voir le jour, y compris donc la Maison des jeunes de Bamako, le Centre Aoua Keïta, la Fédération nationale des Artisans du Mali et la Maison de la Presse, soit au total 6 centres à l’intérieur du Mali et cinq à Bamako même. L’ambition de l’AGEFAU est d’installer environ 66 centres d’accès universels sur toute l’étendue du territoire.

Ces centres ont une vocation de proximité, car leur caractéristique multiservices vise à rapprocher davantage les populations et les couches socioprofessionnelles de ces véritables pôles de développement numérique. Chaque centre dispose d’un parc de 15 ordinateurs connectés à un réseau internet haut débit. Les centres sont dotés des panneaux solaires, surtout dans les zones où l’électricité fait défaut, également installés grâce à l’Agence.

Par ailleurs, en vue d’une utilisation efficace et surtout rentable des dispositifs numériques ainsi implantés, l’AGEFAU a effectué la formation en informatique de base des bénéficiaires de 16 Centres d’accès universel et des sessions étaient prévues pour les mois de novembre et décembre écoulés.

A travers ce vaste projet numérique, l’AGEFAU, selon son Directeur Général Souhahebou COULIBALY, vise à contribuer à une vaste couverture numérique du territoire national, le développement et l’implantation d’une culture du numérique, en introduisant ces dispositifs dans les différents cycles de l’éducation et auprès des couches professionnelles qui en étaient a priori exclues, comme celles relevant de l’agriculture, la santé, l’élevage.

L’Agence de gestion du fonds d’accès universel constitue un instrument efficace pour les plus hautes autorités du pays dans le cadre de la stratégie nationale de réduction de la fracture numérique.

L’AGEFAU, conformément à la volonté des pouvoirs publics, a donc pour mission essentielle la promotion et surtout la vulgarisation des services et pour l’accès universel des populations les moins favorisées des multiples avantages des télécommunications et des nouvelles technologies.

source:

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0