Manuel Valente lève le voile sur le projet cryptomonnaie de Facebook

Manuel Valente lève le voile sur le projet cryptomonnaie de Facebook

Dans une interview du journal LeParisien.fr, Manuel Valente dévoile la face cachée du projet de cryptomonnaie de Facebook. Celui qui est présenté comm

Amadou Diawara CEO Groupe Famib :Dans le cadre de nos actions en faveur de l’inclusion numérique au Mali nous avons offerts une partie de ces équipements gratuitement à sos village
Congo : dématérialisation du paiement des factures d’eau et d’électricité pour lutter contre la fraude fiscale
Rendez-vous mondial incontournable des principaux acteurs de la scène digitale en Afrique 24-25 Sept. Laico Tunis 26 Sept. Beach Party-Ghar El Melh

Dans une interview du journal LeParisien.fr, Manuel Valente dévoile la face cachée du projet de cryptomonnaie de Facebook. Celui qui est présenté comme une des ressources de référence sur les sujets de monnaie virtuelle conclut son entretien accordé à nos confrères en révélant pourquoi de grandes entreprises du monde vont courir derrière l’opportunité qu’offre Facebook avec ce qui sera appelé Libra ou globalcoin.

A croire Manuel Valente, le patron de CoinHouse, si Facebook a fixé l’accès à la création de nœud dans ce projet à 10 millions de dollars, c’est à cause des données personnelles auxquelles auront accès ces différents nœuds. Et vu l’enveloppe, ce ne sont que les grands groupes qui mettront la main à la poche. Car soutient-il dans l’interview: « évidemment, le but est une nouvelle fois d’accumuler de nouvelles données personnelles pour les utiliser en interne ou les revendre » ; à la question de savoir si Facebook vise-t-elle la collecte des données personnelles.

Ce qui pourrait donner raison à Manuel Valente, c’est la liste des partenaires du projet que Facebook annonce pour 2020. Ils sont bien évidemment de grosses entreprises que les données personnelles pourraient intéresser.

Souleyman TOBIAS

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0