Netflix lance « Pour Rire », une nouvelle section largement inspirée de TikTok

Avec ce nouveau format, Netflix entend surfer sur le succès de TikTok pour promouvoir plus facilement son catalogue de films et de séries. Net

Microsoft bascule ses 180 000 employés sur Teams
Patrice Talon : « Notre détermination à réussir nous oblige à accentuer la dématérialisation »
UBank active son conseiller bancaire virtuel sous Watson

Avec ce nouveau format, Netflix entend surfer sur le succès de TikTok pour promouvoir plus facilement son catalogue de films et de séries.

Trois smartphones montrant différentes vidéos de la section "Pour Rire" de Netflix.

Netflix vient d’annoncer l’arrivée de la section « Pour Rire » au sein de sa plateforme. Au travers de celle-ci, les utilisateurs pourront découvrir des extraits vidéos humoristiques, tirés des séries et des films présents au sein du catalogue du géant du streaming. Une fonctionnalité qui rappelle le principe même du réseau social le plus en vogue du moment, TikTok.

À travers de « Pour Rire », Netflix expérimente une nouvelle façon de promouvoir son catalogue

Destinée aux appareils mobiles, la section « Pour Rire » porte bien son nom puisque Netflix l’a pensée pour regrouper exclusivement des vidéos courtes à caractère humoristique. Pour l’instant disponible seulement pour les utilisateurs iOS de certains pays, « Pour Rire » regroupe tant des extraits de séries, que de films, et de stand-ups de comédiens. Le géant américain du streaming prévient toutefois : « Il va de soi que tous les extraits ne seront pas forcément adaptés à tous les publics. »

Si l’on pourrait penser que cette nouvelle fonctionnalité n’a que pour ambition de faire passer un bon moment aux utilisateurs de la plateforme, son véritable objectif se trouve en réalité ailleurs. De fait, la section « Pour Rire » vise surtout à faciliter la découverte des oeuvres du catalogue Netflix.

C’est pourquoi, lorsque les usagers seront en train de visionner des contenus de cette section, ils pourront « ajouter des séries, des films et des spectacles de stand-up à leur liste ou les regarder immédiatement », précise le géant du streaming. Plus encore, ils pourront « partager les extraits sur WhatsApp, Instagram, Snapchat et Twitter«  et ainsi promouvoir certaines oeuvres directement auprès de leurs amis. Une nouvelle forme de bouche à oreille qui pourrait bien porter ses fruits.

Un utilisateur partage un contenu "Pour Rire" avec l'un de ses amis à travers les messages de son téléphone.

TikTok n’en fini plus d’inspirer les réseaux sociaux

Le format de « Pour Rire » vous dit quelque chose ? C’est bien normal, puisque cette section est largement inspirée du principe même de TikTok. Ayant dépassé la barre symbolique des 2 milliards téléchargements, le réseau social chinois a rapidement assis son autorité et continue de grandir en popularité à travers le monde. Un succès duquel Netflix s’inspire aujourd’hui pour promouvoir ses contenus, mais qui a également été source d’inspiration pour d’autres avant lui.

Nous pensons notamment à Instagram qui, en juin dernier, lançait Reels. Si le format a rapidement grandi en popularité au sein de la plateforme appartenant à Facebook, il a néanmoins posé un problème de taille : les utilisateurs n’hésitaient pas à y télécharger des vidéos issues de TikTok, faisant ainsi indirectement la promotion du réseau social chinois. Une pratique qu’Instagram pénalise désormais.

Poussé par le même élan, Snapchat a également sorti sa propre version de TikTok au travers de la fonctionnalité Spotlight, lancée au mois de novembre 2020. Permettant aux créateurs de partager des vidéos pouvant durer jusqu’à 60 secondes, ce nouveau format a également connu un large succès. À tel point que certains créateurs, comme Cam Casey par exemple, ont pu obtenir plusieurs millions de dollars grâce aux contenus publiés à travers Spotlight.

Enfin, YouTube s’est également inspirée du réseau social de ByteDance pour concevoir Shorts. Au travers de ce format, des vidéos verticales se lancent en plein écran, et les utilisateurs glissent leur doigt vers le haut ou vers le bas pour passer d’un contenu à un autre. Là encore, le succès est au rendez-vous, et surtout en Inde où la fonctionnalité fait fureur.

Autant d’exemples qui nous prouvent que l’inspiration entre plateformes sociales est quasiment toujours payante… Le sera-t-elle de la même façon pour Netflix ? L’avenir nous le dira.

Source: Siecledigital

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0