Numérisation des démarches administratives : 85% de l’objectif est atteint

Une bonne nouvelle pour le gouvernement Macron, qui n'a pas l'intention de s'en priver. Aujourd'hui, dans chaque ministère, plus de la moitié des déma

Santé numérique en Afrique: un effet de mode sur un socle de vulnérabilité ?
Une cryptomonnaie s’invite au tournoi de poker le plus cher de l’histoire
Formation certifiante en Microsoft Excel de Base

Une bonne nouvelle pour le gouvernement Macron, qui n’a pas l’intention de s’en priver. Aujourd’hui, dans chaque ministère, plus de la moitié des démarches administratives ont été numérisées.

Aperçu d'Amélie de Montchalin.Amélie de Montchalin, Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, dévoile un point d’étape de la numérisation des démarches administratives. Image : Gouvernement français

Selon les données du gouvernement, la numérisation des démarches administratives progresse plus vite que prévu. On peut lire que 212 des 250 formalités « essentielles à la vie quotidienne » sont désormais accessibles en ligne85% de l’objectif est atteint. À quelques semaines des présidentielles en France, c’est plutôt une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron et le gouvernement n’a pas l’intention de s’en priver.

 

 

 

 

La numérisation des démarches administratives : un projet du candidat Macron en 2017

Vous avez peut-être déjà payé vos impôts en ligne, fait une demande d’acte de naissance ou encore réglé une contravention. Il faut bien reconnaître qu’en 2021, la plupart des démarches administratives sont accessibles en ligne. C’était une promesse du candidat Macron en 2017. Aujourd’hui, la numérisation des démarches administratives est quasiment une réalité pour la totalité des formalités recensées comme étant « essentielles à la vie quotidienne des Français ».

Lundi 6 septembre, Amélie de Montchalin, Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, a dévoilé les avancées du plan de numérisation des services publics. Parmi les nouveautés désormais à votre disposition en ligne, on retrouve notamment pour les usagers, la possibilité d’inscrire leurs enfants au collège et au lycée en ligne, la demande d’une aide juridictionnelle ou encore la possibilité d’établir une procuration de vote.

Objectif premier : simplifier la vie des français

Avant la fin de l’année 2021, la numérisation des démarches administratives aura quasiment atteint son objectif : dix autres nouvelles démarches seront accessibles en ligne avec notamment la (très attendue) numérisation des demandes de permis de construire, qui doivent aujourd’hui être imprimées en cinq exemplaires. Amélie de Montchalin explique que : « la grande nouveauté, c’est que nous avons réussi en un an à faire que, dans chaque ministère, plus de la moitié des démarches soient numérisées ».

7 millions d’euros, piochés dans le milliard d’euros prévu pour le plan de relance de l’économie, ont déjà permis d’accélérer la numérisation des démarches administratives. C’était un sujet sur lequel le gouvernement était très attendu. L’objectif semble rempli. L’idée, selon Amélie de Montchalin, n’était pas de numériser à tout prix, mais bien de « simplifier la vie des français et de rendre les services publics efficaces et à la hauteur des attentes ».

Seul bémol : l’accessibilité des démarches en ligne aux personnes handicapées. En effet, il reste encore beaucoup à faire sur ce point là. La ministre en est consciente et précise que « les équipes du ministère ont été renforcées et des développeurs spécialisés recrutés ». Si la numérisation des démarches administratives est essentielle, l’accessibilité l’est tout autant. Amélie de Montchalin promet qu’à la fin de l’année 2021 : « 39 % des démarches seront accessibles à tous les Français, contre 15 % aujourd’hui ».

Source: Siecledigital.fr

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0