Office de Radio et Télévision du Mali : Beaucoup d’innovations dans les programmes

Office de Radio et Télévision du Mali : Beaucoup d’innovations dans les programmes

Le ministre Arouna Modibo Touré préside le conseil d’administration La nouvelle équipe à la tête de l’Office envisage de nombreux changements qui se

Intelligence artificielle : un premier master d’excellence au Rwanda
Nigeria: la NCC accuse Google d’opérer illégalement dans le pays avec son service d’Internet sans fil Google Station
La transformation digitale des secteurs du tourisme et du transport aérien en Afrique n’est pas une fin en soi
Le ministre Arouna Modibo Touré préside le conseil d’administration

La nouvelle équipe à la tête de l’Office envisage de nombreux changements qui se traduiront par la création de nouvelles émissions aussi bien à la radio qu’à la télévision

Les 42è et 43è sessions du conseil d’administration de l’Office de Radio et Télévision du Mali (ORTM) ont eu lieu hier dans la salle de conférence du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, sous la présidence du ministre, Arouna Mobibo Touré. C’était en présence du directeur général de l’ORTM, Salif Sanogo et des administrateurs.

La 42è session était essentiellement consacrée à l’examen et l’adoption du rapport d’activités 2017, des procès-verbaux des 40è et 41è sessions, au contrôle des tâches issues de ces sessions. La 43è session, quant à elle, a examiné et adopté les projets de programme d’activités 2019, les projets de grilles radio et télévision 2019 et le projet de budget de 2019.

En effet, le budget prévisionnel de l’Office au titre de 2019 s’élève à plus de 14,960 milliards de Fcfa, en hausse de 21,32 % par rapport à 2018. Ce montant prévisionnel pour 2019 se répartit comme suit : 56,50 % de ressources propres, soit 8,450 milliards de Fcfa, et 43,50 % d’apport de l’Etat, soit 6,510 milliards de Fcfa dont 500 millions Fcfa sur le Budget spécial d’investissement et 6,010 milliards de Fcfa pour le fonctionnement, a précisé le président du conseil d’administration, à l’entame de son allocution.
Parlant des grilles de programmes radio et télévision 2019, le ministre Touré a dit qu’au terme d’une évaluation des activités, la direction a décidé de reconduire intégralement la grille de 2018. Traduisant ainsi, selon lui, sa volonté affichée de poursuivre et de renforcer les innovations entamées depuis 2017.

«Ainsi, la Radio nationale et la TM2 sont diffusées 24 heures sur 24 heures, pendant que la Télévision nationale passe à 20 heures de diffusion. D’autres aspects comme la valorisation des langues nationales à travers un journal télévisé quotidien en Bamanan, les changements d’horaire afin de mieux satisfaire le public cible ainsi que la sensibilisation et l’éducation citoyenne des populations dans la perspective des élections sont généralement pris en compte», s’est réjoui le PCA de l’ORTM.

Toujours concernant les grilles, Arouna Modibo Touré a annoncé la création de deux nouvelles émissions (portrait et citoyenneté) à la Radio nationale. Quant aux grilles de la Télévision nationale, elles se verront renforcées par un espace qui sera «dorénavant consacré aux jeunes, conformément à la volonté du président de la République de faire de son second mandat celui de la jeunesse », a noté le ministre Touré. Il s’agit, selon lui, d’une émission littéraire pour développer chez les jeunes le goût de la lecture. De même, il est prévue une nouvelle émission dédiée à la vulgarisation du droit positif malien auprès des populations, a annoncé le ministre Touré.

En termes de perspectives, Arouna Mobibo Touré a rappelé la nécessité de relever le défi de la mobilisation des ressources. Afin, selon lui, de répondre aux sollicitations, de plus en plus grandes des populations. Dans cette optique, il entend procéder à la conduite optimale des projets. Il s’agit, entre autre, de l’achèvement du processus d’instauration d’une redevance Radio-TV, de la mise en œuvre des plans élaborés dans le cadre d’une meilleure gestion de la Régie publicitaire de l’ORTM, et de la poursuite du processus d’apurement des arriérés dus à l’Office par ses différents prestataires.

Un autre challenge est, selon lui, la mobilisation sociale et la couverture médiatique des consultations électorales prévues pour cette année. « Cette donne a été prise en compte dans la grille des programmes à travers des émissions débat, de sensibilisation et d’éducation citoyenne», a précisé le ministre Touré.

Toutefois, pour une exécution correcte de ces missions, il a exhorté la direction de l’Office à se doter de recettes supplémentaires conséquentes, en améliorant sa stratégie de mobilisation des ressources. Surtout que la structure a beaucoup souffert du transfert des recettes provenant de la rediffusion au profit de la SMTD-SA.

Rappelons qu’au 31 décembre 2018, le taux de réalisation des recettes a été de 79,38%, soit plus de 3,532 milliards de Fcfa, sur une prévision de 4,400 milliards. Cette situation ne tient pas compte, selon le ministre Touré, des ressources attendues de la redevance Radio-TV, qui s’élèvent à 2,5 milliards de Fcfa pour l’exercice 2018.

Amadou GUÉGUÉRÉ

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: