Production logiciel : SAP va investir 500 millions de dollars en Afrique d’ici 2020

Production logiciel : SAP va investir 500 millions de dollars en Afrique d’ici 2020

Le groupe allemand entend mieux consolider sa position et l’étendre sur le contient. Dans un communiqué publié le 19 août 2014, SAP, le groupe alle

Pour booster l’économie malienne : Bientôt l’allègement des conditions d’accès aux marchés publics pour les Petites et Moyennes Entreprises nationales
Accélérer l’adoption du cloud et la transformation numérique : des exemples concrets en Afrique de l’Ouest
Secrétariat permanent du haut représentant du président de la République pour la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation : Alassane Souleymane nommé Rapporteur de la Cellule de communication et Relations Publiques

Le groupe allemand entend mieux consolider sa position et l’étendre sur le contient.

Dans un communiqué publié le 19 août 2014, SAP, le groupe allemand de conception et de commercialisation de logiciels de gestion pour entreprise, a annoncé son intention d’investir 500 millions de dollars en Afrique d’ici 2020. La société envisage également d’ouvrir de nouveaux bureaux en Angola et au Maroc en 2015. Jusqu’à présent, SAP n’était présent qu’en Afrique du Sud, au Nigéria et au Kenya. D’après le communiqué, l’objectif du groupe est de « faire entrer le continent dans la liste des cinq plus grandes zones de croissance des entreprises à l’échelle mondiale ».

Le communiqué indique aussi que SAP va décentraliser ses investissements hormis en de  l’Afrique du Sud. Le pays bénéficie jusqu’à présent de la grande partie des investissements du groupe sur le continent. Par ailleurs, le géant allemand va aussi investir dans la formation. Il projette ainsi d’améliorer la compétence locale en formant 10 000 consultants informatiques locaux, en collaboration avec les universités africaines et les gouvernements nationaux.

 

Actuellement, le continent ne compte que 1 300 clients sur les 261 000 du groupe, explique Robert Enslin, le président de SAP pour les opérations commerciales. L’investissement qui est annoncé permettra à la société de consolider sa position en Afrique et de la renforcer en conquérant de nouveaux marchés.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: