Télécommunications : La SADC veut supprimer le roaming entre ses membres avant la fin 2019

Télécommunications : La SADC veut supprimer le roaming entre ses membres avant la fin 2019

La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) pourrait définitivement supprimer les frais de roaming entre ses membres avant la fin de l’an

Le cloud public n’est pas nécessairement idyllique
Sénégal : un an après le lancement de la plateforme « Educating for peace », un bilan réjouissant
Salesforce rachète Tableau 15,7 milliards de dollars

La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) pourrait définitivement supprimer les frais de roaming entre ses membres avant la fin de l’année 2019. L’annonce a été faite le 13 septembre 2019 par Sherry Singh, le président de la Southern Africa Telecommunications Association (SATA), par ailleurs CEO de Mauritius Telecom (MT). Pour que la suppression des frais d’itinérance prenne effet, il faudra que tous les pays membres de la SADC ratifient les accords. Ce qu’il espère intervenir avant la fin de l’année 2019. Et pour l’instant, 13 pays sur 15 l’ont déjà ratifié.

« J’aimerais demander à d’autres pays de se joindre à nous. Je pense qu’il y a plus à gagner à devenir un réseau régional plutôt que de penser uniquement du point de vue des pays. La raison pour laquelle leurs opérateurs ne se sont pas encore inscrits pourrait être un retard administratif ou peut-être qu’ils ont besoin d’une autorisation, un éclairage ou même une motivation. Mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour essayer de les convaincre », explique Sherry Singh.

Idéalement, il affirme que l’abolition des frais de roaming entre les Etats de la SADC devrait avoir lieu avant le 1er octobre 2019. Seulement, il ajoute que même si ce délai sera un peu retardé, ce retard ne devrait être que de quelques semaines.

Ecrit par Jephté TCHEMEDIE

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: