Un autre grand conglomérat étend ses activités à la blockchain et aux cryptos

Un autre grand conglomérat étend ses activités à la blockchain et aux cryptos

Un autre conglomérat sud-coréen a annoncé son intention d'entrer dans l'industrie de la blockchain et des cryptomonnaies. Le groupe Kolon, un groupe f

Huawei annonce la Kirin 980, première puce commerciale 7 nm
6 grandes tendances en cybersécurité en 2019
Et si les femmes prenaient leur place dans l’écosystème des tech

Un autre conglomérat sud-coréen a annoncé son intention d’entrer dans l’industrie de la blockchain et des cryptomonnaies. Le groupe Kolon, un groupe familial évalué à plusieurs milliards de dollars, avec des filiales dans les domaines de l’automobile, de la mode, de la construction, de la santé, des produits chimiques et des textiles, a annoncé que les nouvelles unités blockchain de ses sociétés travaillaient déjà sur des initiatives pilotes.

Selon FnNews, l’une des filiales de la société travaille sur une plateforme qui récompenserait les maisons économes en énergie avec des «jetons numériques», possiblement des cryptomonnaies. Parallèlement, le groupe de la construction de la société travaillerait avec une start-up nationale sur une plateforme permettant aux résidents de payer leur loyer en cryptos.

Kolon Benit, la filiale informatique de Kolon, teste actuellement un projet pilote d’enregistrement foncier basé sur la technologie blockchain en collaboration avec les banques, le ministère du Territoire, de l’Infrastructure et des Transports, et la société nationale Blocko.

Le projet pilote est en cours dans la province insulaire de Jeju, où le gouverneur Won Hee-reong est pro-blockchain et pro-crypto. Won a précédemment promis de créer une zone spéciale pour l’émission des ICO en utilisant le statut juridique spécial de la province pour l’aider à résoudre le problème épineux de l’interdiction du gouvernement sur les ICO, qu’il a récemment décidé de défendre.

La structure de Kolon:

Un autre grand conglomérat étend ses activités à la blockchain et aux cryptos 102
Source: Kolon

Il reste des espoirs concernant les ICO en Corée du Sud. Outre l’ambitieux projet de loi émanant des députés (qui, s’il était mis en œuvre, autoriserait les ICO sous certaines conditions), un autre comité a maintenant vu le jour.

En effet, comme indiqué précédemment, le comité consultatif sur les politiques de l’industrie 4.0 de l’Assemblée nationale a été divisé en trois sous-comités, dont l’un se penchera sur la technologie blockchain.

Selon ZDNet Korea, le comité envisage de créer un groupe provisoirement nommé «groupe de travail ICO», qui regroupe des experts, dont certains des plus éminents universitaires en informatique du pays.

Bien que le gouvernement ait encore le dernier mot sur le statut de l’interdiction, le groupe de travail pourrait éventuellement lui conseiller de reconsidérer sa position.

Le groupe de travail sera chargé de rechercher des avis, de consulter, et de collecter des données auprès de ministères, d’experts universitaires et de leaders de l’industrie «sur la politique blockchain et cryptomonnaies».

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: