Un GPU avec ray tracing et des Ryzen 3e Gen attendus chez AMD

Un GPU avec ray tracing et des Ryzen 3e Gen attendus chez AMD

Entre le développement d'un GPU de ray tracing, confirmé par Lisa Su lors du CES 2019, et la très probable préparation de coeurs Ryzen de 3e génératio

Arouna Modibo TOURÉ, Ministre de l’Économie Numérique du MALI
Silicon Valley malienne : De qui s’inspirer ?
Apple va équiper ses prochains iPhone d’un triple module caméra

Entre le développement d’un GPU de ray tracing, confirmé par Lisa Su lors du CES 2019, et la très probable préparation de coeurs Ryzen de 3e génération, l’année s’annonce mouvementée pour AMD.

« La performance globale du système est notre priorité, mais nous savons à quel point la performance d’un seul thread est importante », a déclaré Mme Su, CEO d’AMD.
« La performance globale du système est notre priorité, mais nous savons à quel point la performance d’un seul thread est importante », a déclaré Mme Su, CEO d’AMD.
Alors que Jensen Huang, le CEO de Nvidia, critiquait ouvertement le dernier GPU Radeon VII d’AMD, Lisa Su, la CEO d’AMD, répliquait en annonçant que le fondeur développait ses propres GPU supportnat le ray tracing. Elle a aussi clairement laissé entendre qu’AMD livrerait des puces Ryzen de troisième génération avec plus de huit cœurs. Mercredi, après sa keynote d’ouverture du CES de Las Vegas (8 au 11 janvier), Lisa Su a rencontré plusieurs journalistes, annonçant officiellement une puce Ryzen de 3e génération et un GPU « Vega » à 7 nm désormais connu sous le nom de Radeon VII. Lors de cette session de questions-réponses assez directe, elle a fourni plusieurs informations intéressantes.

Plus de cœurs dans les puces Ryzen de 3e gen
Même si Lisa Su n’a pas dit exactement combien de cœurs la puce Ryzen de troisième génération comprendrait, au-delà des huit cœurs annoncés pendant la keynote, il n’était pas très difficile, selon nos confrères de PCWorld, de lire entre les lignes. « Si vous regardez l’évolution de Ryzen, vous verrez que nous avons toujours eu l’avantage en nombre de cœurs », a déclaré Lisa Su. Dans la démonstration faite pendant la keynote, Lisa Su a montré que, dans le test Cinebench, une puce Ryzen de 3e Gen huit cœurs, 16 threads, obtenait de meilleurs résultats qu’un processeur Intel Core i9-9900K. Si elle a déclaré qu’elle voulait établir une comparaison équitable entre processeurs ayant un nombre de noyaux équivalent, elle a cependant ajouté : « certaines personnes ont peut-être remarqué qu’il restait un peu de place », a-t-elle dit en souriant. « Il y a de la place pour mettre plus de huit cœurs »…

Des GPU de ray tracing en développement
On sait que Nvidia pousse à fond sa technologie ray tracing RTX sur les cartes graphiques desktop et lors du CES, le fournisseur a également introduit ses premiers GPU RTX mobiles. Mais Lisa Su a confirmé qu’AMD développait aussi sa propre technologie de ray tracing, même si elle est restée très prudente sur la question, livrant peu de détails aux journalistes.

AdTech Ad
Bientôt une puce concurrente de la RTX 2070 de Nvidia chez AMD ? (Crédit : Zotac)

« Je pense que le ray tracing est une technologie importante, et c’est un domaine sur lequel nous travaillons également, tant du point de vue matériel que logiciel », a déclaré Lisa Su. « Le plus important, et c’est pour cela que nous parlons autant de la communauté du développement, c’est que la technologie pour la technologie, c’est bien, mais la technologie avec des partenaires pleinement engagés, c’est encore mieux ». Alors que certains fans de Nvidia ont critiqué le prix des cartes RTX et le manque relatif de jeux supportés pour le moment, Lisa Su a insisté sur l’importance de l’écosystème de développement. « Je ne crois pas que l’on puisse dire que nous « sommes en attente » », a-t-elle répondu à un journaliste. « Nous sommes en plein développement, et ce développement concerne aussi bien le matériel que le logiciel. Et si les avantages pour le consommateur ne sont pas encore évidents, c’est que les autres composantes de l’écosystème ne sont pas prêtes », a-t-elle ajouté.

Des puces single-core « les plus rapides du marché » en préparation ?
Intel a du faire beaucoup d’efforts pour parvenir à proposer le processeur pour PC le plus rapide du marché, faisant évoluer son processus de fabrication et prenant en compte le fait que de nombreux jeux ne tirent toujours pas parti des puces multicœurs et du traitement parallèle. « La performance globale du système est notre priorité, mais nous savons à quel point la performance d’un seul thread est importante », a déclaré Mme Su. « Donc, oui, nous travaillons sur la performance du single-thead ».

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: