Un membre du G7 met en garde contre les « dangers » du yuan numérique

Un membre du G7 met en garde contre les « dangers » du yuan numérique

Le ministre japonais des finances, Taro Aso, a averti les banquiers du pays des problèmes potentiels causés par le lancement prochain du yuan numériqu

E-commerce : après l’échec d’Africashop, CFAO rebondit en s’alliant avec Jumia
Avec Laserlike, Apple comble son retard dans l’IA
15 Chinois ont encaissé 20 millions USD en minant illégalement de la crypto

Le ministre japonais des finances, Taro Aso, a averti les banquiers du pays des problèmes potentiels causés par le lancement prochain du yuan numérique en Chine, laissant entendre qu’une monnaie numérique émise par Beijing pourrait causer un désaccord entre Tokyo et Washington.

Selon l’agence Reuters, M. Aso a déclaré lors d’un sommet de banquiers japonais que la Chine chercherait probablement à effectuer des paiements internationaux avec sa nouvelle monnaie numérique et que Washington verrait probablement d’un mauvais œil les pays qui choisissent d’utiliser le yuan numérique à la place du dollar dans les accords commerciaux internationaux.

Aso a souligné que le Japon, membre du Groupe des Sept (G7), utilise massivement le dollar américain pour le commerce international, et a averti que le yuan numérique pourrait ainsi poser un « énorme problème » aux commerçants et exportateurs japonais.

Lire aussi: Une ville chinoise teste l’identification numérique via une blockchain.

Le commerce bilatéral entre la Chine et le Japon a augmenté de 8,1% en 2018, selon les statistiques du ministère du commerce publiées l’été dernier.

Aso a averti que les États-Unis et la Chine pourraient entrer dans une « nouvelle guerre froide ».
« Aux États-Unis, le sentiment anti-chinois sera unilatéral à la Chambre et au Sénat. »

Le South China Morning Post rapporte que la Banque centrale du peuple chinois (PBOC) a déclaré avoir fait des « progrès en douceur » en ce qui concerne la création de sa monnaie fiduciaire, mais n’a pas annoncé quand elle verrait le jour.

___

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0