Un pas de plus du PDG de Facebook vers la blockchain

Un pas de plus du PDG de Facebook vers la blockchain

https://www.facebook.com/zuck/videos/10106612617413491/?t=0 Le PDG et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, se dit “potentiellement intéressé” à

Visites de prise de contact : Le ministre YAYA SANGARÉ au GPAC, à la HAC et à la poste
Un millionnaire en Bitcoin saute par la fenêtre pour échapper à un cambrioleur
Le Groupement Orange Services en Côte d’Ivoire confie à ENGIE l’exploitation et la maintenance de son Data Center

This year I'm hosting a series of discussions on the future of technology and society. Here's the first one with Harvard Law Professor Jonathan Zittrain.I joined his seminar and we covered topics including information fiduciaries, encryption, decentralized services, governance, fighting misinformation, different business models, privacy innovation, and future research areas.I found his ideas fascinating. We spoke for almost two hours and still only got through about a third of what we hoped to discuss. I'm looking forward to continuing this series soon and covering more topics beyond the internet.

Publiée par Mark Zuckerberg sur Mercredi 20 février 2019

Le PDG et fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, se dit “potentiellement intéressé” à utiliser la technologie blockchain en tant qu’outil d’authentification sur le réseau social qu’il a créé.

Zuckerberg a fait ces remarques lors d’une conversation publique avec le professeur de droit de Harvard Jonathan Zittrain mercredi, conversation au cours de laquelle il a également expliqué comment la blockchain pourrait redonner aux utilisateurs la puissance du partage de données via des applications tierces.

L’authentification des applications tierces est “une utilisation de la blockchain qui pourrait potentiellement m’intéresser”, a déclaré Zuckerberg, ajoutant que cela pourrait remplacer Facebook Connect par “quelque chose qui est entièrement distribué”. Cependant, Zuckerberg a également admis: “Je n’ai pas encore trouvé un moyen pour que cela fonctionne [encore] ».

Bien que Zuckerberg ait facilement admis que transformer l’ensemble de Facebook en un réseau social décentralisé ne serait pas réalisable, certains aspects des données à caractère personnel contenues dans le réseau pourraient être placés dans une blockchain, a-t-il déclaré. “En gros, vous prenez vos informations, vous les stockez sur un système décentralisé et vous avez le choix de vous connecter sans passer par un intermédiaire”, a expliqué Zuckerberg comme l’une des idées qu’il explorait.

Au début de l’année dernière, Cryptonews.com avait rapporté que Facebook commençait à prendre des mesures plus sérieuses en ce qui concerne la blockchain, en créant une nouvelle unité au sein de la société dédiée à l’exploration de l’utilisation de la technologie de la blockchain.

En plus de cela, on a rapporté en décembre que Facebook pourrait être en train de travailler sur son propre stablecoin utilisable pour transférer de l’argent via l’application de messagerie de Facebook WhatsApp.

Comme il a été signalé, lors d’une campagne d’acquisition de startups en lien avec la crypto et à la blockchain, le géant des médias sociaux Facebook envisageait des transactions pour des dizaines de millions de dollars. De plus, la société propose actuellement 14 offres d’emploi pour son équipe blockchain.

Même si Facebook est encore incontournable, on notera qu’un certain nombre de nouveaux réseaux sociaux ont récemment fait leur apparition.
_____

Regardez la conversation entière entre Mark Zuckerberg et le professeur à la faculté de droit de Harvard Jonathan Zittrain (la partie concernant la blockchain commence vers 17:30.)

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: