Visites de prise de contact : Le ministre YAYA SANGARÉ au GPAC, à la HAC et à la poste

Visites de prise de contact : Le ministre YAYA SANGARÉ au GPAC, à la HAC et à la poste

Échanger, apprendre et comprendre le fonctionnement du Groupement professionnel des agences de communication (GPAC) et de la Haute autorité de la comm

www.famibmali.com
Cameroun : Vannelle Nkonga Yimdjo, lauréate 2018 de la Coalition digitale
Apple : certains iPhone haut de gamme bientôt fabriqués en Inde

Échanger, apprendre et comprendre le fonctionnement du Groupement professionnel des agences de communication (GPAC) et de la Haute autorité de la communication (HAC) étaient les motifs essentiels de la visite rendue mardi dernier à ces structures par le nouveau ministre de la Communication, chargé des Relations avec les institutions et Porte-parole du gouvernement, Yaya Sangaré. C’est le GPAC qui a eu l’honneur de recevoir en premier le nouveau patron du département de la Communication. La salle de réunion a servi de cadre pour les échanges entre le ministre et les responsables du GPAC. Après les mots de bienvenue, Amadou Moustapha Diop, président du GPAC, a étalé les différents projets que son organisation souhaite concrétiser cette année.

En effet, pour la professionnalisation du secteur de la publicité au Mali, le GPAC envisage de créer un cadre juridique de régulation du secteur et trouver un accord d’entente sur la régie publicitaire avec l’Agence malienne de presse et de publicité (AMAP) et l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM).

En outre, M. Diop a souligné l’existence au Mali d’un régime général de la publicité. Il a sollicité le soutien du ministre Sangaré pour la promulgation de son décret d’application. A la HAC, la délégation ministérielle a été accueillie par le président Fodié Touré, entouré de ses collègues. Là, le ministre a visité le centre de monitoring. Visite à la fin de laquelle, il a appelé à l’union et au rassemblement pour défendre le Mali. Ainsi, aux membres de la Haute autorité ainsi qu’à ceux du GPAC, Yaya Sangaré a demandé un accompagnement et un soutien réguliers pour mener à bien la mission assignée à son département. Car, l’heure est au rassemblement autour du Mali, a-t-il invité. Cela, afin de relever les défis auxquels fait face notre pays, a ajouté M. Sangaré.

A leur tour, les présidents de ces deux structures ont réitéré leur plein soutien au ministre de la Communication, avant de rappeler quelques acquis dont ils peuvent se glorifier. En matière de régulation et de contrôle des contenus audiovisuels dans l’espace UEMOA, le président de la HAC a fait savoir que le Mali a fait des progrès. Pour appuyer ses propos, il a cité l’installation d’un centre de monitoring et de contrôle dont dispose sa structure. Ce centre, a-t-il expliqué, permet à la HAC de surveiller et de contrôler 24h/24 et 7jours/7 les programmes télévisés et radiophoniques officiellement acceptés par la HAC.

Hier, le ministre Yaya Sangaré a visité la Poste du Mali. Le président directeur général de cette structure, Ibrahima Haïdara, a présenté au ministre sa nouvelle vision de la Poste qui repose sur quatre axes, à savoir la Poste messagerie, la Poste logistique, la Poste finance et la Poste digitale. Le PDG a expliqué qu’il souhaiterait adapter le service messagerie aux exigences actuelles, à travers un système de triage de courriers plus rapide et structuré. Concernant les axes logistique, financier et digital, Ibrahima Haïdara voudrait moderniser la Poste, en créant de nouvelles offres numérisées. Pour appuyer ses propos, il a donné l’exemple du guichet unique, qui selon lui, permet de faire des dépôts et des retraits avec son compte Orange Money, payer sa facture d’électricité, etc.

Quant au ministre Yaya Sangaré, il a dit avoir pris bonne note concernant le paiement de la dette de la structure soulevée par le représentant du personnel. Il a également visité le centre de triage de courriers et le guichet unique où le chef de cabinet, Ousmane Bamba, a même effectué un dépôt de 5.000 Fcfa dans son compte Orange Money.

Amadou B. MAIGA

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0