WorldRemit lance les transferts d’argent digital vers tous les comptes bancaires au Congo-Brazzaville

WorldRemit lance les transferts d’argent digital vers tous les comptes bancaires au Congo-Brazzaville

Les utilisateurs de WorldRemit vivant dans plus de 50 pays peuvent désormais envoyer de l’argent directement depuis leur téléphone vers n’importe quel

Les incubateurs sont à distinguer des accélérateurs selon le CEO du Group Famib Amadou Diawara !
Participer aux journées portes ouvertes permet de connaître la composition des programmes, de sentir l’ambiance de l’ Université virtuelle du Mali . 
Sénégal : numérisation des titres de transport, l’opération révèle 200 faux permis

Les utilisateurs de WorldRemit vivant dans plus de 50 pays peuvent désormais envoyer de l’argent directement depuis leur téléphone vers n’importe quel compte bancaire au Congo-Brazzaville. L’annonce a été faite ce jeudi 11 avril 2019 par WorldRemit, poursuivant ainsi son expansion en Afrique.

« Le modèle digital de WorldRemit fait gagner du temps et de l’argent aux consommateurs puisqu’ils n’ont plus à faire appel à un agent pour envoyer de l’argent chez eux. Les transferts bancaires s’effectuent dans un délai de 2 jours ouvrables. Pour ce qui est des transferts envoyés vers des agences de cash pickup, l’opération est immédiate », peut-on lire dans le communiqué transmis à CIO Mag.

WorldRemit précise, en outre, que ce nouveau servic​e de virements bancaires vient compléter la palette de services de retrait d’espèces existant déjà au Congo-Brazzaville.
« La société bénéficie en effet déjà d’un réseau de 30 agences de cash pickup dans le pays, de Ouesso à Pointe-Noire, permettant aux bénéficiaires qui n’ont pas accès à un compte bancaire (​soit environ 75% de la population​) de recevoir des fonds depuis l’étranger », explique l’entreprise.

Cité dans le document, Andrew Stewart, Directeur général de WorldRemit pour le Moyen-Orient et l’Afrique, fait remarquer que ce service de transfert d’argent est accessible et pratique pour tous les destinataires du Congo-Brazzaville, qu’ils possèdent ou non un compte bancaire.

« Nous offrons tout un panel de solutions pratiques pour recevoir de l’argent, dont le virement bancaire, le retrait d’espèce ou encore l’envoi de crédit téléphonique », ajoute Andrew Stewart.

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0